Publicité

Un corps retrouvé dans un barrage en Dordogne

C'est une nouvelle découverte macabre. Lundi13 février 2023, des agents d'entretien du parc avaient retrouvé plusieurs parties du corps démembré d’Assia Matoug dans le parc des Buttes-Chaumont. On apprenait dans un article daté du samedi 25 février 2023 du journal Le Parisien que son mari, Youssef Matoug, avait été mis en examen pour "assassinat, atteinte à l’intégrité d’un cadavre et recel de cadavre". Depuis l'arrestation, l'avocat de l'homme de cinquante ans, Maître Dominique Beyreuther-Minkov, avait indiqué qu'"[il] n'a[vait] pas voulu donner la mort à sa femme.". "Mon client est effondré. Il s’est humainement expliqué le plus qu’il a pu. La justice va maintenant faire son œuvre. Il n’y avait pas de violence dans le couple", avait justifié cette dernière dans des propos toujours relayés par le Parisien. Vendredi 24 février 2023, c'était au tour d'agents EDF de Dordogne de faire une lugubre trouvaille dans la verdoyante région Nouvelle-Aquitaine, en Dordogne.

Selon des informations de la procureure de la République Sylvie Guedès, relayées par le média 20 minutes, samedi 25 février 2023, le corps d'un homme a en effet été retrouvé dans le barrage de Tuilières à Saint-Capraise-de-Lalinde, en début d'après-midi. Pour l'instant, la thèse de "la chute accidentelle, la noyade, ou la mort naturelle" a été exclue. Les premières constatations ont en effet "permis de déterminer qu'il y avait eu intervention d'un tiers". Toujours selon 20 minutes, une enquête pour "assassinat" a été (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite