Corruption de mineur, images pédopornographiques : ce que l’on sait des accusations contre président de la Ligue nationale de handball

© SIPA

Bruno Martini, 52 ans, est poursuivi pour "corruption de mineurs" et "enregistrement d’images pédopornographiques". L’ex champion du monde faisait l’objet d’une enquête depuis 2020.

Le président de la ligue nationale de handball (LNH), Bruno Martini, 52 ans, a été interpellé lundi à Paris et placé en garde à vue dans le cadre de poursuites pour « corruption de mineurs » et en « enregistrement d’images pédopornographiques ».

Visé par une enquête depuis 2020, il a été déféré devant la justice mardi soir. Il a finalement été relâché en vue d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité, ajoute une source proche du dossier, confirmant une information de France Info.

C’est la plainte d’un garçon de 13 ans, déposée à l’été 2020, qui a déclenché la procédure contre Bruno Martini. L’adolescent aurait d’abord été approché sur un réseau social et encouragé à envoyer des photos et vidéos de nature sexuelle.

LIRE AUSSI >> Pédopornographie : coup de filet en France, 48 hommes interpellés

Bruno Martini aurait même organisé un rendez-vous pour rencontrer le jeune garçon, allant jusqu’à lui payer un taxi pour venir le rejoindre. L’adolescent se serait ravisé au dernier moment.

Reconnaissance de culpabilité

Devant les enquêteurs, qui n’ont pas identifié d’autres victimes, Bruno Martini a reconnu avoir approché le garçon, mais affirme qu’il pensait qu’il avait plus de 15 ans.

Ex-gardien de l’équipe de France de handball et double champion du monde Bruno Martini est le président de la ligue nationale de handball (LNH) depuis novembre 2021.

La peine encourue pour les faits qui lui...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi