Cors, ongles incarnés, problèmes de pieds : quand consulter ?

·1 min de lecture

Cors, durillons, oeil de perdrix : ne pas attendre d'avoir mal aux pieds

Soumise à des pressions ou des frottements répétés, la peau des pieds a tendance à fabriquer de la "corne". On parle de cor, quand celle-ci siège sur le dessus des orteils, de durillon quand elle se développe sous la plante des pieds et d'oeil-de-perdrix, quand le cor se développe entre les orteils.

Quand faut-il consulter ?

Si le cor commence à faire mal, les podologues déconseillent de tenter d'appliquer soi-même un corricide vendu librement en pharmacie : "Souvent, ils rongent la peau saine en même temps que la peau morte, constate Muriel Montenvert, avec des conséquences parfois dramatiques chez le diabétique, alors qu'un pédicure va résoudre le problème en une seule séance." C'est exactement la même chose pour les verrues plantaires, à faire enlever par le dermatologue ou le podologue.

Mycose des ongles : ne surtout pas tarder à traiter

Strié, jaunâtre, qui s'épaissit, voire qui s'effrite et se déforme : rien de plus moche qu'un ongle attaqué par l'onychomycose. Le pire, c'est que le champignon microscopique qui le parasite se montre très résistant et contagieux. Plus il est précoce, plus le traitement anti-mycose est efficace, à condition de le poursuivre sans faillir jusqu'au bout. Et c'est là que le bât blesse... Car il suffit de faire l'impasse quelques jours, ou pire durant toute la belle saison, parce qu'on préfère arborer un beau vernis coloré qui cache la misère, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

9 conseils pour garder de beaux cheveux en vieillissant
Lucite estivale : comment prévenir cette allergie au soleil ?
Prix Top santé 2021 : 3 questions à Florena
Réussir son épilation à la maison, les bons gestes
Huile de chanvre : le nouvel anti-âge ?