Publicité

Dans les coulisses de notre enquête exclusive sur Gérard Miller

Dans une enquête dévoilée mercredi 31 janvier par le magazine ELLE, plusieurs femmes accusent le psychanalyste Gérard Miller d’agressions sexuelles et viol sous hypnose. Voici les raisons de notre enquête.

Tout part d’un documentaire aux propos qui ne passent plus. Le 8 janvier dernier, l’actrice Judith Godrèche prend la parole sur le plateau de Quotidien. Elle revient, entre autres, sur un témoignage recueilli par Gérard Miller. En effet, dans « L’interdit, les ruses du désir », sorti en 2011, le psychanalyste interrogeait le réalisateur Benoît Jacquot sur sa relation avec l’actrice alors qu’elle avait 15 ans, et lui 40. « En principe je n'avais pas le droit, je ne crois pas. Mais ça alors, j'en avais rien à foutre et même, elle, ça l'excitait beaucoup je dirais », raconte Benoît Jacquot à propos de cette relation dans le documentaire. Un documentaire pour lequel Judith Godrèche n’a pas été sollicitée pour livrer sa version des faits. « Comment c'est possible qu'aucun journaliste, à l'époque, en 2011, j'ai envie de dire, n'ait même appelé la police ? », estime-t-elle dans l’émission de Yann Barthes. Des propos qui ont poussé Gérard Miller à s’exprimer 13 ans plus tard.

Lire aussi >>  Enquête exclusive : le psychanalyste Gérard Miller accusé de viol et d’agressions sexuelles sous hypnose

« Dans une révolution, tous les dominos tombent petit à petit »

En libérant la parole à ce sujet, elle libère sans le savoir celles d’autres femmes. Des femmes qui nous ont contacté et ont révélé pour la première fois avoir été victimes du psychanalyste. « Ces extraits ont choqué des femmes qui connaissent ses agissements et...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi