Publicité

Coupe de France: une manifestation syndicale interdite ce samedi aux abords du stade

Emmanuel Macron se rendra à la finale de la Coupe de France ce samedi, qui opposera l’équipe de Nantes et de Toulouse. Des manifestants de la CGT avaient prévus de manifester aux abords du stade, mais cela leur a été interdit.

La préfecture de police a annoncé qu’elle n’autoriserait pas la manifestation de la CGT en marge de la finale de la Coupe de France ce samedi. Les manifestants entendaient en effet faire passer un message au président de la République lors de son déplacement pour la finale opposant Nantes à Toulouse.

Plusieurs raisons sont évoquées par la police pour interdire cette manifestation: le délai de trois jours pour déclarer le rassemblement n’aurait pas été respecté, des sifflets devaient être distribués, risquant ainsi de compromettre l’arbitrage du jeu et la volonté de politiser une manifestation sportive est contraire aux principes de la compétition sportive.

La CGT va déposer un recours

Le secrétaire départemental de la CGT, Kamel Brahmi, s’est défendu de ces accusations. Il déclare que « nous n’organisons pas une manifestation, nous ne faisons que du tractage ». C’est pourtant lui qui est à l’initiative de la distribution de cartons rouges et de sifflets prévue à la sortie du métro et du RER ce soir.

Pour l’intersyndicale de Seine-Saint-Denis, il s’agissait une fois de plus d’exprimer son mécontentement vis-à-vis du chef de l’Etat dans le cadre de l’adoption de la très controversée réforme des retraites. Kamel Brahmi a d’ores et déjà annoncé à l’AFP que l’intersyndicale déposerait un recours auprès du tribunal administratif.

3'000 policiers et gendarmes seront mobilisés aux abords du stade de France pour...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi