Couper le frein de langue des bébés ? Les médecins alertent face à cette tendance inquiétante

"C'est un acte de chirurgie assez simple mais quand une complication survient, elle peut être extrêmement dangereuse". Du côté des professionnels de la santé, on s'inquiète fortement du nombre grandissant de chirurgies du frein de langue dont font l'objet les bébés.

La frénotomie linguale. C'est le nom de cette opération de chirurgie visant le frein de langue des bébés, partie de la langue qui peut être considérée comme trop épaisse ou trop courte. Une opération censée améliorer l'allaitement voire l'élocution de l'enfant, et dont le recours augmenterait anormalement en France. C'est tout du moins ce dont s'inquiètent les professionnels de la santé, qui contestent la pertinence de cette pratique.

Mais ce n'est pas tout, puisque celle-ci ne serait pas sans risques. Ainsi, l'Association française de pédiatrie ambulatoire alerte : "En France, les sociétés savantes et les associations de professionnels concernées par la santé du nourrisson et de l'enfant, s'inquiètent de l'augmentation anormale des frénotomies buccales chez ceux-ci après leur séjour en maternité."

De son côté, l'Académie de médecine s'inquiète : "Face à l'accroissement important sur tout le territoire de réseaux proposant, à des tarifs excessifs, de traiter les douleurs mamelonnaires et l'arrêt précoce de l'allaitement par la frénotomie (ou pire de la pratiquer à titre préventif), l'Académie nationale de médecine s'associe à plusieurs sociétés savantes, médicales, chirurgicales, paramédicales, à des collèges professionnels et des associations, pour émettre les plus grandes réserves quant à l'intérêt et l'innocuité de ce geste invasif à risque d'effets secondaires."

"C'est un acte de chirurgie assez simple normalement mais...

Lire la suite

VIDÉO - Un bébé abandonné a été retrouvé vivant dans un sac à dos accroché à une clôture aux Philippines

À lire aussi

Nos 7 coups de coeur littéraires de cette rentrée
Tomber amoureuse de son bébé : quand le coup de foudre intervient en décalé
Le "juuling" : quelle est cette tendance chez les ados qui inquiète les parents ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles