EN IMAGES - Couples mythiques : Amber Heard et Johnny Depp, de l’amour au chaos

·8 min de lecture
(Mike Marsland/Wireimage)
(Mike Marsland/Wireimage)

Entre le pirate des Caraïbes et l’Aquagirl, la passion aura rapidement cédé sa place au déchirement. Retour sur une histoire d’amour devenue une interminable saga judiciaire.

Rhum, et amour express

Comme souvent chez les comédiens, l’histoire d’amour entre Amber Heard et Johnny Depp leur a été servie sur un plateau. C’est en effet sur le tournage de Rhum Express, en 2011, que le plus connu des pirates et la blonde incandescente ont vu naître leur idylle, à l’image de leurs personnages dans le film de Bruce Robinson, le journaliste Paul Kemp et la troublante Chenault. Pour la jeune actrice de 27 ans, Johnny Depp - de 23 ans son aîné - n’hésite alors pas à quitter Vanessa Paradis, avec laquelle il vit depuis quatorze ans et qui lui a donné deux enfants. Il faudra néanmoins attendre 2014 pour que le nouveau couple officialise sa relation devant les médias. L’acteur se laisse alors aller à quelques menues révélations sur le contexte dans lequel celle-ci s’est nouée : "On s’est tournés autour pendant un petit moment (...) Ça a commencé lors de la première conférence de presse de Rhum Express", explique-t-il ainsi en marge du Festival du film international de Santa Barbara. Dès lors, tout va aller très vite entre les deux tourtereaux.

(Dominique Charriau/WireImage)
(Dominique Charriau/WireImage)

Mariage et île paradisiaque

Révélée aux yeux du monde en 2014, l’histoire qui agite la planète people - et fait pleurer des larmes de sang aux fans de Vanessa Paradis - ne va pas tarder à prendre un tour beaucoup plus sérieux l’année suivante. En 2015 en effet, les deux acteurs se marient. D’abord civilement en Californie, puis dans les Bahamas sur Little Halls Pond Cay, l’île privée acquise à vil prix par le pirate quelques années auparavant. La cérémonie se déroule en présence d’une douzaine d’invités - dont Jack, le fils de Johnny Depp - sur la plage "Amber’s Cove" (baptisée en l’honneur de la jeune femme). La romance, en apparence immaculée, va faire long feu…

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

D’eaux turquoises en eaux troubles

Seulement quelques semaines après le mariage, exit le sable fin et les eaux cristallines : les jeunes mariés sont plongés en eaux troubles, et les premières rumeurs sur la dégradation de leur relation se font jour. Le magazine People tire le premier : "Ce n'est pas une surprise qu'ils aient passé si peu de temps ensemble, parce que les problèmes dans leur relation remontent à plusieurs mois avant leur mariage", confie alors une source à l'hebdomadaire américain. Lequel révèle en outre que la cérémonie a été plusieurs fois annulée avant de finalement avoir lieu. Pour le meilleur… mais surtout pour le pire.

VIDÉO : les moments forts de la vie de Johnny Depp en 1 minute :

Quinze mois de mariage et un divorce

Quinze mois après l’échange de consentements, Amber Heard demande le divorce, arguant de "différends irréconciliables" pour justifier sa demande. Une démarche qui intervient deux jours seulement après la mort de la mère de Johnny Depp, et met un terme à un feuilleton émaillé depuis ses débuts de nombreux incidents. Pourtant, ni l’entrée illégale des chiens de l’actrice sur le sol australien, qui avait défrayé la chronique durant plusieurs semaines en 2015, ni les sorties de pistes avinées (et publiques) de son cher et tendre ne sont à l’origine de leur séparation. À en croire la jeune femme, le mal est beaucoup plus profond…

VIDÉO : les moments forts de la vie d'Amber Heard en 1 minute :

Accusations de violences conjugales

Le 26 mai 2016, soit trois jours après avoir formulé sa demande de divorce, Amber Heard accuse en effet son compagnon de violences conjugales. Les photos du visage de l'actrice couvert de bleus - des ecchymoses qui seraient consécutives à une violente dispute intervenue le 21 mai -, font alors rapidement le tour des médias. Cette agression, qui n’aurait pas été la première selon la jeune femme, motive alors sa demande d’ordonnance restrictive à l'encontre du comédien. "Johnny n’est quasiment jamais sobre", y explique-t-elle. Le jour de l'agression supposée d'Amber Heard, la police s'était rendue au domicile du comédien, mais n'avait pas constaté d'infraction, Amber Heard ne souhaitant pas témoigner. Un fait confirmé par la comédienne elle-même dans son communiqué, expliquant qu'elle "souhaitait protéger sa vie privée et celle de Johnny Depp".

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les "ex" contre-attaquent

Vent debout, les proches de l’acteur vont rapidement faire feu de tout bois pour voler à son secours. À commencer par Vanessa Paradis, qui publie rapidement une lettre sur le site de TMZ remettant en question les allégations d’Amber Heard, qu’elle juge "scandaleuses". "À ceux que cela concerne, Johnny Depp est le père de mes deux enfants. C'est une personne sensible, aimante et aimée, et je crois de tout mon cœur que les récentes accu­­sa­­tions menson­­gères faites contre lui sont scan­­da­­leuses, écrit la chanteuse. Durant toutes les années où j'ai été avec Johnny, il n'a jamais été violent physique­­ment. Cela ne ressemble pas à l'homme avec lequel j'ai vécu 14 merveilleuses années. Sincè­­re­­ment. Vanessa Para­­dis." Lily-Rose, la fille de l’acteur, choisit quant à elle Instagram pour soutenir son père, publiant une photo accompagnée de la légende suivante : "Mon père est la personne la plus aimante que je connaisse. Il a toujours été un père merveilleux pour mon frère et moi, et tous ceux qui le connaissent pourraient dire la même chose de lui." Même son de cloche, enfin, du côté de Lori Anne Allison, la première femme de Johnny Depp qui décrit son ex-mari comme une "personne très douce", ne s’étant jamais énervé une seule fois en deux ans de vie commune.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

VIDÉO : les moments forts de la vie de Vanessa Paradis en 1 minute :

Un règlement à l’amiable

La réaction des ex-compagnes de l’acteur constitue seulement le premier épisode de l’interminable saga médiatico-judiciaire dans laquelle Johnny Depp et Amber Heard vont s’enliser. Enregistrements audio accablants, sms gênants, le grand déballage va se poursuivre durant des semaines. Jusqu’à ce que, contre toute attente, les anciens amants parviennent à trouver un terrain d’entente : en août 2016, et en dépit de ses précédentes accusations, Amber Heard accepte de retirer sa demande d'ordonnance restrictive contre Johnny Depp… contre la coquette somme de sept millions de dollars. À cette occasion, le couple se fend même d’un communiqué commun au doux parfum de litote : "Notre relation était passionnée et parfois volatile, mais toujours soudée par l'amour. Aucun de nous n'a fait de fausses accusations pour obtenir une compensation financière. Il n'y a jamais eu de violence physique ou émotionnelle intentionnelle. Amber souhaite le meilleur à Johnny dans le futur. Elle fera don des produits financiers obtenus lors de son divorce à une association caritative." L’actrice tiendra parole.

Icône de la lutte contre les violences faites aux femmes

En décembre 2018, Amber Heard, dont l’idylle avec le milliardaire américain Elon Musk, vient de s’achever, publie une tribune dans le Washington Post, dans laquelle elle s’insurge contre les violences faites aux femmes. Un passage de quelques lignes va de nouveau mettre le feu aux poudres. Après avoir décrit certaines expériences traumatisantes qu’elle a vécues dans sa jeunesse, l’actrice raconte : "Puis, deux ans plus tard, je suis devenue une personnalité publique qui représentait les violences domestiques". Une référence à peine voilée à sa relation tumultueuse avec Johnny Depp, qui touche alors le fond.

Du nouveau sous le soleil

En juillet 2020 se tient à Londres un procès retentissant opposant cette fois-ci Johnny Depp au tabloïd anglais The Sun, attaqué en diffamation par l’acteur pour l’avoir qualifié dans ses colonnes "d’homme qui bat sa femme". L’occasion d’un nouveau déballage sur le quotidien houleux du couple, auquel Amber Heard participe en qualité de témoin. "Je maintiens mes déclarations", déclare notamment l’actrice au tribunal - parfois sous les huées du public -, soulignant que "les détails les plus traumatisants et les plus intimes" de sa vie avec Johnny Depp ont été exposés devant la justice et "diffusés dans le monde entier". Après trois semaines de combat judiciaire, le pirate des Caraïbes devra finalement baisser pavillon, la cour ayant tranché en faveur du Sun, jugeant que la société éditrice du quotidien (News Groupe Newspapers), a démontré que ce qu’elle avait publié était "substantiellement vrai". Un coup dur pour l’acteur, qui pensait pouvoir "laver son honneur", selon les termes de son avocat David Sherborne.

(Barcroft Media via Getty Images)
(Barcroft Media via Getty Images)

VIDÉO : Amber Heard est ravie de la défaite de Johnny Depp en appel :

Un (nouveau) procès à 50 millions de dollars

Ce procès londonien n’est pas le seul front judiciaire sur lequel s’affrontent, encore à ce jour, les deux acteurs. Ulcéré par la sortie médiatique de son ex-femme dans le Washington Post, Johnny Depp a en effet décidé d’intenter deux ans plus tard un nouveau et retentissant procès en diffamation contre son ex-femme, lui réclamant la bagatelle de 50 millions de dollars de dommages et intérêts. Les anciens amants n’en ont pas fini de se croiser dans les prétoires…

Ce contenu pourrait également vous intéresser :