EN IMAGES - Couples mythiques : Doria Tillier et Nicolas Bedos, la trouble peine

·7 min de lecture
(Stephane Cardinale - Corbis/Corbis via Getty Images)
(Stephane Cardinale - Corbis/Corbis via Getty Images)

Durant six ans, l’actrice et le talentueux touche-à-tout ont vécu une passion singulière, faite de pleins et de déliés, sans que jamais leur complicité n’en pâtisse. Retour sur un amour qui se conjugue difficilement au passé.

"Je ne savais pas qu'on suçait ses potes !"

Il existe mille et une manières d’officialiser une relation. Mais rares sont ceux qui empruntent la voie délicate de la provocation. Un choix singulier - et décapant - qu’a pourtant fait Doria Tillier, le 6 novembre 2013. Ce jour-là, la Miss Météo du Grand Journal, habituée aux sketchs hilarants, décide de se prêter à une analyse toute personnelle de La tête ailleurs, l’ouvrage qu’est venu présenter Nicolas Bedos, lui aussi coutumier des chroniques piquantes sur une chaîne concurrente. Face à l’invité du jour, la jeune femme de 27 ans cite alors un passage du livre dont elle est la protagoniste : "Ce que le public du Grand Journal ne savait pas ce soir-là c'est que le numéro de Doria couronnait des années d’amitié." Avant d’asséner, faussement étonnée, le désormais célèbre : "Bah, je savais pas qu'on suçait les potes !". Surprise, espièglerie, irrévérence : un couple pas comme les autres se révèle aux yeux de millions de téléspectateurs.

Une "amitié" de longue date

Si le mauvais quart d’heure passé par le fils de Guy Bedos a permis à des millions de personnes de connaître la vraie nature des liens qui l’unissaient à Doria Tillier, les deux tourtereaux ne se sont pas pour autant connus dans les coulisses du PAF. "J'ai connu Doria bien avant qu’elle n’imagine être sur un plateau de télé, révèlera le scénariste et réalisateur à Gala, en 2017. Elle était serveuse au bistrot Vivienne. Elle prenait des cours de théâtre." Depuis, la belle comédienne a fait du chemin. Une réussite à laquelle Nicolas Bedos n’est pas étranger…

VIDÉO : Carrière, vie amoureuse, anecdotes... Découvrez en images et en 1 minute, les moments forts de la vie de Nicolas Bedos

Présents sur les plateaux, pudiques en dehors

Festival de Deauville, tribunes de Roland-Garros, soirées cannoises : dans les années qui vont suivre, le couple affiche régulièrement sa complicité en public, tout en se montrant économe de ses gestes d’affection. Leurs regards en disent néanmoins long sur la nature de leurs rapports, à l’image de ceux que Nicolas Bedos porte sur la comédienne en juin 2015, sur le plateau de Salut les Terriens !, lors d’un mémorable duo. Interrogé par Thierry Ardisson sur leur relation, Nicolas Bedos explique : "On ne s’affiche pas, je m’affiche avec le talent, pas avec une nana." Présente à ses côtés, Doria Tillier brouille encore plus les pistes : "On n’est pas ensemble, mais on fait plein de trucs ensemble."

(Rindoff/Charriau/Getty Images)
(Rindoff/Charriau/Getty Images)

Doria l’incitatrice

Si Mélanie Laurent a beaucoup fait pour réveiller le bellâtre au talent dormant, c’est bel et bien Doria Tillier qui a poussé Nicolas Bedos à se lancer réellement dans l’aventure cinématographique. "On dînait chez Flo, rembobinera-t-il quelques années plus tard, je pestais sur le cinéma français, en critiquant tous les scénarios qu'on lui proposait. Elle m'a dit : “Eh bien, fais-le, toi. Ecris-nous un truc !’’". Un dernier coup de pouce, en forme de défi, qui va permettre à celui qui n’avait jusqu’alors jamais franchi les limites du petit écran de s’attaquer au grand.

M. et Mme… Adelman

En 2017 sort le premier film de Nicolas Bedos, M. et Mme Adelman, dans lequel le néo-réalisateur, accompagné de sa chère et tendre, explore quarante années de la vie d’un couple. Une aventure cinématographique dont les deux amants ne sont pas sortis indemnes, comme le révèlera Nicolas Bedos en 2019 dans les colonnes du JDD : "A l'époque, Doria et moi avions eu des moments violents. Ça s'est bien fini et on a continué de s'aimer après, mais on a bien failli s'entretuer durant le tournage…" De là à penser que les deux amants se sont servis de leur propre vie amoureuse pour nourrir celle de leurs personnages, il y a pourtant un gouffre que le réalisateur se chargera de combler dans les colonnes de Vogue : "Le seul élément autobiographique fondamental, c’est sans doute cette tendance qu’ont nos personnages à théâtraliser leur vie. Cette névrose ne nous est pas étrangère."

(Instagram @doriatillier)
(Instagram @doriatillier)

Allez comprendre…

Sur cette première collaboration artistique, les deux artistes diront néanmoins tout et son contraire. Ainsi, après avoir expliqué que les personnages du film étaient éloignés d’eux et de leur histoire, Nicolas Bedos expliquera dans les colonnes de Paris Match : "Si je peux me permettre une confidence : la patience et l’obstination dont nos deux personnages font preuve, le culot de Sarah, qui tient la baraque dans la conquête de Victor, ne sont pas que de la fiction mais une métaphore de ce qui nous est arrivé. Doria et moi avons traversé un certain nombre d’épreuves. Le film en est la version longue." Allez comprendre…

"La Belle époque", et le bon temps

Deux ans après avoir tourné M. Et Mme Adelman, Nicolas Bedos met de nouveau en scène "[sa] muse, [son] inspiration" dans La Belle Epoque, où Doria Tillier donne la réplique à Daniel Auteuil. Salué par la critique et présenté hors compétition à Cannes, le film vaut à Nicolas Bedos le prix du meilleur scénario et à l’ex-Miss Météo une nomination dans la catégorie meilleure actrice aux César 2020. Une consécration et une révélation tout à la fois, mais aussi la fin d’une belle histoire, à en croire le fils de Guy Bedos. Invité sur le plateau de C à Vous le 5 novembre pour la promotion du film, le réalisateur évoque en effet leur relation au passé : "Pour M. et Mme Adelman, c'était une première fois, on découvrait ce que c'était. Et puis, nous étions ensemble." Des propos qui laissent alors à penser que leur romance s’est arrêtée après le tournage.

(Dominique Charriau/WireImage)
(Dominique Charriau/WireImage)

Complicité artistique et admiration

La filmographie naissante de Doria Tillier reste intimement liée à celle de son ancien amant. Une "Bedos dépendance" qui ne la gêne en rien : "Ça ne me dérange pas plus que ça qu’on parle de Nicolas et moi. Même si je trouve qu’on présume beaucoup de ce que nous sommes", expliquait-elle ainsi à nos confrères de Gala, en juin dernier, brouillant une nouvelle fois les pistes. "Je n'ai pas peur d'être trop associée à son nom au cinéma. Je ne réfléchis pas en ces termes, je ne me dis pas qu'il faut à tout prix que je tourne avec d'autres. Il n'y a pas tellement de scénaristes qui ont autant de talent que lui. Donc je ne vois pas pourquoi je refuserais un de ses projets." CQFD.

VIDÉO : Nicolas Bedos : "Je n'étais pas conscient qu'elle deviendrait cette actrice-là"

"Doria est mon aiguillon"

Longtemps évasifs l’un et l’autre sur l’évolution de leur relation, les anciens amants ont depuis clarifié les choses. Dans un entretien accordé à la journaliste Catherine Ceylac fin 2019, Nicolas Bedos a déclaré à propos de la comédienne : "Je pense à toutes ces années que l'on a passées ensemble, où je l'ai vu naître, grandir, s'exprimer à la télé, puis au cinéma. Il est certain qu'on a raconté beaucoup de choses de nous dans nos fictions. Ça a un moment sauvé notre couple (…) Doria est mon aiguillon, c'est la femme dont l'avis l'emporte sur tous les autres même si nous ne sommes désormais plus ensemble." Une mise au point à laquelle a répondu en écho quelques jours plus tard celle de l’intéressée, dans Elle : "J'aime l'idée de trouver quelqu'un avec qui on partage tout et a priori jusqu'au bout, et j'y crois en plus ! Jusque-là, je n'y suis pas parvenue."

À la vie à la mort

Bien qu’aujourd’hui séparés, Nicolas Bedos et Doria Tillier demeurent très présents l’un pour l’autre. Ainsi le 4 juin 2020, la comédienne était-elle présente à église de Saint-Germain-des-Prés aux obsèques de Guy Bedos, mort à l’âge de 85 ans. Une cérémonie au cours de laquelle l’ex-compagne du réalisateur a entonné "Ma plus belle histoire d’amour, c’est vous", pour rendre hommage à l’humoriste, dont Barbara avait été la marraine à ses débuts. Nul doute que les paroles s’adressaient tout autant au père qu’au fils…

(THOMAS SAMSON/AFP via Getty Images)
(THOMAS SAMSON/AFP via Getty Images)

Ce contenu pourrait également vous intéresser :