Publicité

Couples : qu'est-ce-que l'axilisme, cette pratique sexuelle troublante et méconnue ?

La sexualité humaine est diversifiée et peut prendre de nombreuses formes, chacune liée aux préférences individuelles et aux choix consensuels des adultes impliqués. L'une de ces pratiques, l’axilisme, concerne l'exploration sexuelle des aisselles. L’axilisme consiste à se masturber à l'aide des aisselles de son ou sa partenaire, par un mouvement de frottement. Il semblerait que les frottements ne soient pas la seule manière de s’amuser avec les aisselles. L’axilisme peut aussi consister à embrasser, chatouiller, caresser, ou même lécher l’aisselle. L'axilisme est comme une extension de la sensualité et de l'érotisme. Les aisselles, souvent négligées dans le contexte sexuel, deviennent le centre de l'attention. L'exploration de cette zone peut en effet ajouter une dimension nouvelle et excitante à l'intimité entre partenaires. Beaucoup de personnes sont très sensibles des aisselles. Effectivement, la peau de cette partie du corps est très fine et sensible aux stimulations. De plus, les aisselles émettent des phéromones et contribuent ainsi à l’excitation. Les caresses et les stimulations orales peuvent mener à une simulation de l'acte de pénétration. L’aisselle devient donc un substitut au vagin ou à l’anus pour accueillir le pénis ou la vulve du ou de la partenaire.

L’axilisme : l’exploration intime des aisselles

L'axilisme est donc une pratique sexuelle où l'accent est mis sur les aisselles comme zone érogène. Cette pratique (...)

Lire la suite sur Closer

Quel est le meilleur régime anti-âge ?
Obsèques d’Yves Rénier : cette image qui a fait craquer ses proches
David Hallyday et Estelle Lefébure : "Il est décédé le lendemain", ce drame qui a assombri leur cérémonie de mariage
Nordahl Lelandais : “Allant jusqu’à…”, cette attitude odieuse envers sa cousine à son procès pour agression sexuelle
"Ce coup de téléphone" : Claude Lelouch témoin du moment de bascule de Patrick Dewaere une heure avant son suicide