Courses de Noël : attention aux pratiques trompeuses sur les achats alimentaires

Franki Chamaki

Dans moins de 20 jours, les Français seront autour d'une belle table décorée pour célébrer Noël. Mais pour l'instant, tout le monde réfléchit aux menus et prépare ses listes de courses. Avant de vous lancer dans les supermarchés, l'application Foodwatch a décidé le mardi 6 décembre 2022 de mettre en garde les consommateurs sur des pratiques trompeuses liées à leurs courses alimentaires. "Dix arnaques sont présentées sur notre table de Noël à laquelle nous n’invitons personne à s’asseoir, à moins que les marques épinglées ne cessent leurs abus", explique Audrey Morice, chargée de campagnes chez Foodwatch. Ainsi, leur étude met en avant par exemple, les pommes duchesse à la truffe, commercialisées par Findus qui sont vendues par des sachets de 420 grammes mais seraient, selon l'association à 48% vides. Même constat pour "les émincés de saumon fumé Auchan, aneth et zestes citron". "Ce paquet-là surdimensionné induit en erreur sur la quantité réelle de produit : il est plein de vide (60%)."

Pour les desserts cette fois-ci c'est le phénomène de shrinkflation qui est utilisé notamment pour les chocolats Pyrénéens de Lindt. "La marque a supprimé en catimini six bouchées de la boîte qui en contient désormais 24 au lieu de 30 autrefois. Pour 20% de chocolat en moins, vous payerez 18% plus cher au kilo chez Carrefour". Grand incontournable de nos fêtes de fin d'année, la bûche de Noël n'échappe pas à ces petites pratiques trompeuses. En effet, "la bûche Signature Grand chocolat de Nestlé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite