Publicité

Courteney Cox avoue avoir souffert du syndrome de l’imposteur

Courteney Cox a admis qu'elle s'était sentie comme un « imposteur » au début de sa carrière.

Lors de l'événement Power Play organisé le 18 mars dernier par le magazine Marie Claire à Santa Monica, en Californie, l’actrice de 59 ans a évoqué la façon dont sa confiance en elle a évolué au fil des années.

« En vieillissant, je prends plus de risques et je vois bien que je me lance davantage. Je suis plus ambitieuse », a-t-elle déclaré à Nikki Ogunnaike, rédactrice en chef de Marie Claire et hôte de l’évènement. « Je pense que l'on apprécie mieux son temps et que l'on veut faire tout ce qu’on peut. »

L’interprète de Monica Geller dans Friends a ajouté : « En tout cas, c'est ce que je ressens. Je n’ai plus peur dans les cas où je ne veux pas faire quelque chose car je me pose une question honnête : ‘Ai-je envie de faire ça ? Ou est-ce que je le fais pour quelqu'un d'autre ?’ »

Courteney Cox a ensuite expliqué qu'avec l'âge, elle a appris à dire non à certaines choses. « Je ne suis pas méchante ou direct, je dis simplement que je ne peux pas venir. Mais je vous remercie et je vous prie de m'inviter à nouveau. Parce qu'on ne sait jamais. Oh mon Dieu, s'il vous plaît, continuez à m’inviter ! »

La star de Cougar Town a ensuite avoué qu'elle n'avait pas toujours été aussi sûre d'elle. « A l’époque où je jouais dans Friends, je n'avais pas assez confiance en moi pour aller au bout des choses que j'aurais pu ou dû faire », a confié l'actrice, qui avait 30 ans lorsque la sitcom à succès a été diffusée pour la première fois. « Alors peut-être que j'étais plus un imposteur à l'époque. Mais maintenant, je n'ai plus l'impression de l'être parce que je prends plus de risques. »