Covid-19 : connaître les différentes prises en charge des tests de dépistage réalisés à l’étranger

iStock/Prostock-Studio

Qui dit vacances estivales dit bien souvent voyages à l’étranger. Pour les personnes concernées, une question fréquente peut alors se poser, surtout en ce contexte d’épidémie de COVID-19 toujours présente : quelle prise en charge des tests de dépistage réalisés l’étranger ? Il convient de savoir en premier lieu que la prise en charge par l'Assurance maladie d'un test PCR ou antigénique réalisé à l'étranger dépend du pays dans lequel il est effectué. En effet, le taux de remboursement varie selon qu'il a été effectué dans un état membre de l'Union européenne, de l'espace économique européen ou en Suisse ou réalisé dans un autre pays. Mais pour rappel, seuls les tests à caractère médical (avec symptômes), urgents et inopinés sont pris en charge par les organismes d'Assurance maladie. Les tests réalisés à l’étranger à caractère administratif aux seules fins de retour sur le territoire français ne sont donc pas pris en charge. Le premier cas de figure concerne ceux réalisés dans un État membre de l’Union Européenne (UE), de l’Espace économique européen (EEE), une union économique rassemblant 30 États européens (les 27 États membres de l’UE et l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège) ou en Suisse.

La personne doit alors présenter sa Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) au moment de la réalisation du test pour disposer de la dispense d’avance des frais. Si elle n’en détient pas, le test de...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles