Covid-19: les ministres remettent le masque à l'Assemblée nationale

Les ministres masqués dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, le 6 décembre 2022. - ASSEMBLEE NATIONALE
Les ministres masqués dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, le 6 décembre 2022. - ASSEMBLEE NATIONALE

La communication par l'exemple? Tous les ministres apparaissent masqués ce mardi dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, à l'occasion de la séance hebdomadaire de questions au gouvernement. Si Élisabeth Borne - à l'image des autres représentants de l'exécutif - a retiré le masque au moment de prendre la parole face aux députés, la Première ministre l'a remis une fois assise aux côtés des membres de son gouvernement.

Ce retour du masque pour les ministres à l'Assemblée coïncide avec la neuvième vague de Covid-19, face à laquelle le gouvernement refuse de mettre en place, pour l'heure, des mesures coercitives.

Une recommandation, pas une obligation

L'exécutif, par la voix de plusieurs ministres, en a appelé à la responsabilité des Français et a recommandé le port du masque dans certaines lieux, comme les transports en commun, mais des soignants et des épidémiologistes le pressent de durcir sa position en le rendant à nouveau obligatoire.

François Braun, qui n'en portait pas dimanche sur le plateau de BFM Politique - car "nous ne sommes pas dans un lieu clos en promiscuité" - a rappelé à cette occasion qu'il n'était "pas favorable à la coercition". Mais si les chiffres continuent d'augmenter et s'il faut décider d'une obligation, "mon bras ne tremblera pas", a-t-il assuré.

Article original publié sur BFMTV.com