Comment le Covid-19 peut provoquer des dommages neurologiques ? Des chercheurs ont la réponse

iStock/Charday Penn

De plus en plus de données scientifiques suggèrent que le virus SARS-CoV-2 n’est pas sans conséquences pour notre cerveau. Certains symptômes observés par les médecins pourraient en effet provenir d’un dysfonctionnement cérébral, mais les investigations sont toujours en cours pour mieux comprendre ces potentielles atteintes neurologiques et psychiatriques de la Covid-19. Ainsi, Il n'est pas rare que les gens perdent leur sens du goût et de l'odorat à cause d'une infection au Covid-19. Dans d'autres cas, la maladie a eu un impact encore plus fort sur le système nerveux, avec des effets allant de problèmes de concentration durables, à un « brouillard cérébral » et à des accidents vasculaires cérébraux (AVC). Et ce aussi bien durant la phase aigüe de la maladie que sur le long terme avec le syndrome dit du COVID long. Maintenant, des chercheurs du Département de biomédecine de l'Université de Bâle et de l'Hôpital universitaire de Bâle ont rapporté de nouvelles informations sur le développement du «neuro-Covid» dans la revue Nature Communications.

Plus précisément, l'équipe a étudié comment différentes gravités de neuro-COVID peuvent être détectées et prédites en analysant le liquide céphalo-rachidien (liquide biologique transparent dans lequel baignent le cerveau et la moelle spinale) et le plasma sanguin (composant liquide du sang) des personnes touchées. Leurs découvertes offrent également quelques indications sur la...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi