Covid-19 : qu'est-ce que le syndrome inflammatoire multi-systémique (PIMS) de l’enfant ?

·1 min de lecture

Si vous n'avez jamais entendu parler du syndrome inflammatoire multi-systémique (PIMS) de l'enfant, pas d'inquiétude : c'est normal. Le PIMS (que l'on appelle aussi "multisystem inflammatory syndrome in children" en anglais, ou encore "syndrome inflammatoire multisystémique de l’enfant et de l’adolescent" en français) est une nouvelle maladie, détectée pour la première fois au mois de mars 2020 en Europe.

Observé en France ainsi que dans différents pays européens (notamment en Italie, Royaume-Uni, Belgique, Espagne), en Amérique du Nord (notamment aux Etats-Unis) ainsi qu'en Asie et en Amérique latine, le PIMS est une maladie étroitement liée à l'infection par le coronavirus SARS-CoV-2. Il s'agit d'une pathologie heureusement rare : ainsi, 520 cas ont été recensés en France au 13 juin 2021.

Syndrome inflammatoire multi-systémique (PIMS) de l'enfant : que se passe-t-il exactement ?

Certains enfants infectés par le SARS-Cov-2 développent des inflammations sévères quatre à six semaines après leur infection, avec des symptômes variés : fièvre, douleurs gastriques, éruptions cutanées… Dans environ 70% des cas, ce syndrome inflammatoire dit "multisystémique" s’étend au myocarde, muscle assurant les contractions cardiaques.

Des chercheurs ont peut-être trouvé une explication à cette pathologie. Dans une étude parue dans la revue MED, des scientifiques de l’Inserm, de l’AP-HP et d’Université de Paris à l’Institut Imagine, en collaboration (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Bronchiolite du bébé : symptômes, contagion
Vaccin covid-19 : pas d'effet secondaire sur les bébés allaités
Diversification alimentaire : à quel âge ?
Puberté : comment accompagner votre ado ?
Bébés : cet hiver, l'épidémie de bronchiolite pourrait être plus sévère

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles