Covid-19 : un souffle de liberté en France avec la vague de réouvertures

Ce 19 mai, le gouvernement a lancé la première étape de son calendrier de déconfinement. Au menu : couvre-feu à 21h, ouverture de plusieurs lieux culturels et, surtout, ouverture des terrasses des restaurants et des bars. Après plusieurs mois de confinement, un vent de liberté souffle désormais sur la France. Ce mercredi marque la première étape de la levée des restrictions progressive. Le couvre-feu, fixé à 19h depuis le début de l’année, est décalé à 21h. Plusieurs activités, comme le sport en extérieur ou le shopping dans les centres commerciaux, peuvent également reprendre. Mais surtout, l'ouverture qui suscitait le plus d’impatience : les terrasses pourront à nouveau accueillir des clients ! À 50% de la capacité avec des tables de six au maximum. Lire aussi >> Un an de crise sanitaire : le grand chambardement des appli de rencontreLa culture va (enfin) reprendre Fermés depuis octobre 2020, les cinémas, salle des fêtes et chapiteaux pourront ouvrir en accueillant jusqu’à 800 personnes par salle (avec une jauge à 35% de l’effectif). Les casinos seront également limités à 35% de l'effectif. Tout comme les festivals en plein air (assis), avec une jauge de 35%, jusqu’à 1 000 personnes. Les zoos en plein air accueilleront jusqu’à la rentrée de septembre la moitié de leur effectif. Matignon n’a pas facilité la tâche des musées et a imposé 8m2 par visiteur, comme pour les commerces. Les bibliothèques proposeront un siège sur deux aux lecteurs jusqu’au 30 juin. Paris, Marseille, Arras, Saint-Tropez... Partout dans l’Hexagone, malgré un temps parfois maussade, les Français ont décidé de s’attabler à une terrasse pour boire un café ou un verre, seul ou entre amis. Certains ont préféré se faire une toile ou aller au musée. Dans tous les cas, ces réouvertures font du bien au moral des Français, en berne depuis les confinements successifs.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles