Covid-19 : les non-vaccinés mettent aussi en danger ceux qui le sont

En France, 52,5 millions de personnes sont entièrement vaccinées soit 78% de la population totale du pays. Mais, certains refusent encore de se faire vacciner contre le Covid-19. Pourtant, selon une récente étude, cette décision impliquerait l’ensemble de l’entourage.

En effet, ne pas être vacciné impacterait également ceux qui ont été vaccinés contre le Covid-19 d’après les conclusions d’une étude canadienne. Précisément, ceux qui ne sont pas vaccinés augmentent le risque d’attraper le virus des personnes vaccinées. Pour parvenir à ces conclusions, les scientifiques de l’Université de Toronto (Canada) ont mis au point un modèle mathématique permettant d’estimer le risque de contamination dans plusieurs situations. Un moyen de différencier les cas où toute la population affiche le même statut vaccinal et les cas où des personnes vaccinées côtoient ceux qui ne le sont pas. Ces conclusions ont été publiées dans le journal de l’Association médicale canadienne.

Un choix qui n'est pas personnel

"Lorsque les vaccinés ne sont pas exposés aux non-vaccinés, leur risque est très bas", ont constaté les auteurs. Ils ont noté une particularité : "Lorsque tout le monde entre en contact, un nombre substantiel de personnes vaccinées est infecté". Pour les auteurs de cette étude, il ne faut donc pas considérer la vaccination comme un choix uniquement personnel : "On ne peut donc pas avancer l’argument du choix individuel sans impact autre que sur soi".

...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles