La crème diplomate a tout bon

Marjolaine Daguerre
·2 min de lecture

En pâtisserie, il existe une multitude de crèmes, de la plus simple à la plus complexe, chacune s’adaptant à un certain type de pâtisserie à cause de leur texture et leur tenue. C’est le cas de la crème diplomate qui tient sans s’affaisser et promet des gâteaux qui gardent de la hauteur et du volume.

Qu’est-ce que la crème diplomate ?

Aussi appelée « crème madame », la diplomate est en réalité l’association de deux crèmes : pâtissière et fouettée, le tout collée à la gélatine. Dit comme ça, le résultat semble lourd, en réalité c’est tout le contraire. La crème fouettée incorporée en dernier lieu à la pâtissière collée va lui donner une texture plus mousseuse et aérienne.  

Les ingrédients de la crème diplomate

Parlons peu, parlons bien, que faut-il pour préparer une crème diplomate ?

D’abord, il faut commencer par la crème pâtissière qui se prépare à base de jaunes d’œufs, de sucre, de Maïzena (fécule de maïs), de lait, de vanille, et éventuellement du beurre pour l’enrichir et la lustrer (ce dernier est facultatif). Ici, on la compléter après la cuisson par de la gélatine qui va aider la crème diplomate à garder un maximum de tenue, ce qui est parfait si on la destine à la préparation d’entremets comme le fraisier par exemple.

Enfin, dernier élément de la crème diplomate, la crème fouettée. Pas besoin de grand-chose pour la réaliser, de la simple crème liquide ou fleurette à 30% de matière grasse minimum suffit. On oublie tout de suite les produits allégés qui ne contiennent pas assez de gras pour emprisonner l’air. Quand on pâtisse, on oublie les calories, vu ?! C’est aussi pour cette raison qu’il est préférable de réaliser la crème pâtissière avec du lait entier pour un maximum de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi