Crise de boulimie : définition, symptômes à reconnaître, comment réagir et quelles solutions ?

Istock/Tero Vesalainen

Lors des crises de boulimie, les patientes et patients ingèrent une quantité excessive de nourriture en peu de temps, et perdent le contrôle de leur comportement alimentaire. Chez les individus boulimiques, ces épisodes frénétiques sont suivis de comportements compensatoires inquiétants (jeûne, vomissements auto-induits, consommation de laxatifs/diurétiques, etc.). En l'absence de ces comportements, on parle d'hyperphagie boulimique. Cette dernière s'accompagne d'obésité, tandis que la boulimie est souvent invisible, et associée à un IMC normal, voire faible. Les crises de boulimie étant source d'importantes complications physiques et psychologiques, elles nécessitent un diagnostic précoce et une prise en charge adéquate.

La boulimie est un trouble de comportement alimentaire (TCA) qui apparaît essentiellement chez les adolescents et jeunes adultes. En France, environ 1,5 % des jeunes âgés de 11 à 20 ans en souffrent, les patients étant essentiellement des filles. Les individus atteints de boulimie vivent des épisodes récurrents au cours desquels ils entrent dans une frénésie alimentaire irrépressible. Ils absorbent une quantité de nourriture exagérée en une période très courte, et ressentent une totale perte de contrôle vis-à-vis de leur alimentation. D'après le Manuel MSD, on parle de boulimie nerveuse lorsque les crises de boulimie apparaissent au moins une fois par semaine pendant 3 mois.

Chez les jeunes patientes et patients concernés, ces épisodes frénétiques s'accompagnent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite