Publicité

Crise de la cinquantaine : définition, mythe ou une réalité ? Les conseils d'un psy

Isabelle, 47 ans, a tout pour être heureuse : une jolie maison, un super job, un mari qui l’aime, trois grands enfants… et pourtant depuis deux ans, celle-ci se bat contre un terrible sentiment de vide intérieur. "Je ne me sens pas déprimée, mais j’ai l’impression d’être dans une lente chute libre, comme si ma vie perdait son sens jour après jour, témoigne-t-elle dans l’ouvrage Maintenant ou jamais ! du Dr Christophe Fauré. Je n’ose pas en parler à mes proches parce que j’aurais l’impression de m’apitoyer injustement sur mon sort. Pourtant, je me sens complètement perdue, comme si j’étais en train de passer à côté de quelque chose d’important… " Entre 45 et 55 ans, la crise du « milieu de vie » bouleverserait de fond en comble le cours de notre existence. Mais, qu’en est-il vraiment ?

La crise de la cinquantaine ou plutôt "la transition du milieu de vie", comme l’appelle le Dr Christophe Fauré est un processus universel qui touche tout le monde. "Il ne s’agit pas d’une période de crise, corrige d’emblée le spécialiste. Il est temps de laisser tomber ce concept sans fondement qu’est la crise de la quarantaine/cinquantaine ! Certes, ce temps de vie peut être chaotique et source de confusion, mais ce n’est pas pour autant un tsunami détruisant tout sur son passage. Pour l’immense majorité d’entre nous, les transformations qui surviennent au milieu de la vie sont subtiles, profondes et intimes. Durant ce temps de vie, il y a réellement évolution… sans pour autant que ce soit une révolution !" (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite