Cyril Féraud "abîmé" par un drame : "Perdre son père quand on a la trentaine, ce n'est pas dans la logique des choses"

PARIS, FRANCE - 04/09/2021: Tv host Cyril Feraud poses during a portrait session in Paris, France on 04/09/2021. (Photo by Eric Fougere/Corbis via Getty Images)
Cyril Féraud "abîmé" par un drame : "Perdre son père quand on a la trentaine, ce n'est pas dans la logique des choses" (Photo by Eric Fougere/Corbis via Getty Images)

Ce mercredi 13 juillet 2022, France 3 diffuse un nouveau numéro de "La carte aux trésors". Avec, aux commandes du célèbre jeu télévisé, Cyril Féraud. Animateur populaire très apprécié des téléspectateurs, il a traversé une phase particulièrement douloureuse dans sa vie personnelle il y a quelques années, sans ne jamais rien laisser paraitre à l’écran...

On aime lui prêter des airs de "gendre idéal" depuis ses débuts sur le petit écran français. En l’espace de quelques années, Cyril Féraud s’est fait une place de choix dans le coeur des téléspectateurs. Sur France 3, il fait les beaux jours de la chaine aux commandes de "La carte aux trésors" mais aussi du jeu mythique, "Slam". C’est d’ailleurs lorsqu’il était sur le tournage de l’un des numéros qu’il a appris une terrible nouvelle, il y a quelques années maintenant.

Vidéo. Cyril Féraud : De la triche dans Slam ? L'animateur monte au créneau face aux "preuves absolues" !

"J'ai compris que j'allais perdre mon papa"

Originaire de Digne-les-Bains, Cyril Féraud a toujours été très proche de ses parents et grands-parents, comme il le confiait dans les colonnes de Télé 7 jours : "Ma famille m'a appris le respect. Mes parents étaient fonctionnaires à Digne-les-Bains dans le sud de la France (...) J'y retourne souvent pour voir ma mère et ma grand-mère, d'autant plus depuis la disparition de mon père." Oui, depuis 2019, la famille soudée vit dans le chagrin. D’ordinaire pudique sur sa vie intime, Cyril Féraud a plusieurs fois évoqué le décès de son papa, des suites d’une maladie. "Mon papa est tombé malade comme des tas de gens, d'un coup sa santé a décliné, et je sentais qu'on allait vers un truc pas cool", a-t-il confié à Faustine Bollaert dans l’émission "La Boîte à secrets". À cette époque, l’animateur de France 3, très occupé avec les tournages de ses jeux à Paris, voulait être "le premier à savoir ce qui se passe" à l'issue des examens médicaux de son papa.

Et c’est là, alors qu’il était en pleine animation de Slam, que Cyril Féraud a appris la terrible nouvelle : "J'ai reçu un texto du médecin qui m'envoyait les derniers résultats de mon papa. Et en présentant l'émission, en rappelant les scores, en parlant aux candidats, j'ai ouvert ce texto, je suis allé à la conclusion de cette analyse, et j'ai compris que c'était foutu. J'ai compris que j'allais perdre mon papa. Et là s'est installé un truc complètement schizophrénique" avait-il détaillé, avant d’expliquer sa réaction face au drame qui se jouait en coulisses : "Je suis allé jusqu'au bout de mon job, jusqu'au bout de cette journée de tournage, je n'en ai parlé à personne, et je me suis dit 'Voilà, maintenant il va falloir que tu deviennes une machine et que tu accompagnes ton papa.'"

Le début d’une lutte acharnée contre la maladie dans laquelle Cyril Féraud n’a jamais quitté des yeux son papa. Après avoir annulé chacun de ses tournages, il a passé deux mois à son chevet. "J’ai vécu quasiment à l'hôpital avec mon père, le matin je prenais le petit-déjeuner avec lui, je l'aidais à se raser, je lui prenais la main, je lui faisais des câlins, je lui faisais des sourires... Il me regardait comme un superhéros quand je rentrais dans sa chambre d'hôpital, il ne pouvait rien lui arriver..." s’était-il souvenu, au bord des larmes, sur le plateau de "La boîte à secrets".

"Il est parti dans mes bras"

Des mois de lutte contre la maladie, entre aide et tendresse, amour et complicité. Mais en juin 2019, tout s’est arrêté. Et c’est sur son compte Instagram que Cyril Féraud avait tenu à honorer la mémoire de son papa. "La maladie vient de m’arracher mon Papa. La vie est parfois cruelle. Je suis dévasté de tristesse et de chagrin. Si vous avez la chance d’avoir vos parents, n’oubliez pas de leur dire tous les jours que vous les aimez."

Face à l’indicible douleur, Cyril Féraud avait tenu bon, pour honorer ses engagements et surtout rendre fier son papa, comme il le confiait à Faustine Bollaert : "J'ai tout mis entre parenthèses pour l'accompagner. Il est mort un lundi et j'ai insisté auprès de France 3 pour présenter Musiques en fête qui se tournait un mercredi, afin de lui rendre hommage. C'était son émission préférée. Et je ne me suis jamais senti aussi fort que ce soir-là." Et de se souvenir, les larmes aux yeux, de ce jour si douloureux : "Il est parti dans mes bras, dans les bras de ma maman... Et ça a été terrible après parce que je m'en suis énormément voulu, et j'ai mis longtemps à comprendre pourquoi : parce que dans ses yeux il me regardait comme un superhéros et je me suis dit que le superhéros avait foiré sa mission."

Si le manque est incommensurable, Cyril Féraud a toujours essayé d’en tirer de la force pour affronter la routine du quotidien, les petits chagrins, les échecs et la vie professionnelle à cent à l’heure : "Il me manque tous les jours, mais en même temps il me rend beaucoup plus fort." En 2020, dans un entretien accordé à Télé 7 jours, l’animateur de 37 ans avait fait davantage de confidences sur le décès de son papa : "Sa disparition m'a vraiment abîmé et m'a encore plus rapproché de ma famille".

Vidéo. Cyril Féraud en deuil, l'animateur revient sur la mort de son père

Et s’il a choisi de faire une entorse à sa discrétion quasi légendaire en évoquant la maladie et le décès de son papa, Cyril Féraud ne s’attendait pas à ce que ses mots, et sa situation personnelle, trouvent un écho particulier dans le coeur des téléspectateurs : "Ça a une telle résonance chez les téléspectateurs, vous ne pouvez pas imaginer, confiait-il à Closer en 2021. J'ai reçu des montagnes de messages. Que ce soit des lettres manuscrites, sur les réseaux sociaux ou même en croisant directement les gens. Beaucoup me disaient avoir vécu ou être en train de vivre la même chose, et se reconnaissaient dans le drame que j'ai traversé. Car perdre son père quand on a la trentaine, ce n'est pas dans la logique des choses." Une façon, encore et toujours, d’être proche de son public...

À lire aussi :

>> Cyril Féraud évoque la mort de son père et les conséquences sur sa vie personnelle…

>> Cyril Féraud "travaille" à avoir un enfant : il a déjà une certitude concernant son futur bébé

>> Cyril Féraud très ému sur le plateau d'Amanda en évoquant son grand-père défunt

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles