Publicité

Elle décède après avoir porté un fœtus calcifié pendant neuf ans

Originaire du Congo, cette femme d’une cinquantaine d’années préférait se faire soigner aux Etats-Unis. Elle s’est donc rendue à New-York pour consulter, suite à des problèmes digestifs, de type crampes d’estomac.

Un cas rare de « bébé de pierre »

Après différents examens médicaux, les médecins diagnostiquent la présence d’un fœtus calcifié au niveau intestinal. Il s’agit d’un phénomène rare enregistré moins de 300 fois dans le monde, aussi nommé « lithopédion ».

Comment survient-il ?

Le fœtus calcifié, ou bébé de pierre, est issu d’une grossesse extra-utérine. Au lieu de se développer dans l’utérus maternel, le fœtus se développe dans l’abdomen et n’est pas expulsé. Il peut rester dans l’organisme d’une femme une cinquantaine d’années sans qu’un diagnostic soit posé.

Une intervention chirurgicale possible

Le fœtus calcifié comprimait les organes et limitait l’absorption des nutriments pour cette femme. Les médecins ont donc proposé une intervention chirurgicale. La femme a refusé, « souhaitant simplement une surveillance des symptômes », comme l’a expliqué le Dr Waseem Sous, expert en médecine interne à la SUNY Upstate Medical University, au Mail Online. Malheureusement, la surveillance...

Lire la suite