Publicité

Démence : comment prévenir le risque ? 5 bons réflexes à adopter au quotidien

Le terme “démence” regroupe plusieurs troubles qui affectent la mémoire, la pensée et la capacité à réaliser des tâches du quotidien. Elle peut résulter de diverses maladies et lésions du cerveau. La maladie d’Alzheimer est la cause la plus courante de démence et représenterait 60 à 70% des cas, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Si le vieillissement est la principale cause de démence, il existe également de nombreux facteurs de risques, tels que l’hypertension artérielle, le diabète, l’obésité, le tabagisme, la consommation excessive d’alcool, le manque d’activité physique, ou encore l’isolement social. Mais il est possible de mettre en place certaines habitudes de vie saines pour réduire les risques de souffrir de démence.

C’est ce qu’a observé une étude publiée le 5 février 2024 dans la revue JAMA Neurology. Des chercheurs ont analysé les données de 754 personnes décédées entre 1997 et 2022, ayant fourni jusqu'à 24 ans de données de santé, ainsi que leur cerveau après leur décès. Ils ont recherché des modifications cérébrales liées à la maladie d’Alzheimer, comme la charge bêta-amyloïde, la présence de la protéine tau phosphorylé et des problèmes liés à la circulation sanguine dans le cerveau. Ils ont également calculé le score cognitif global de chaque individu, à partir de 19 tests standardisés.

A l'issue de l’étude, les scientifiques ont conclu que les personnes avec un score de mode de vie plus élevé, calculé à partir de cinq facteurs, étaient associées à un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite