Déodorants naturels : 3 soins sans sels d'aluminium vraiment efficaces

Elsa Rouden
·1 min de lecture

Comment dénicher un déodorant naturel sans sels d’aluminium mais qui limite réellement les odeurs de transpiration ? Grâce à leurs formules pointues, ces 3 soins parviennent à garder nos aisselles fraîches toute la journée. Découvrez notre sélection 100 % testée et approuvée.

Les sels d'aluminium ne sont plus vraiment en odeur de sainteté. Présents dans certains anti-transpirants, ils sont régulièrement soupçonnés de favoriser le cancer du sein. En 2016, une étude suisse parue dans l'International Journal of Cancer révélait qu'ils pouvaient le développer chez la souris. Plus récemment, le Comité Scientifique pour la Sécurité des Consommateurs (voir les conclusions du CSSC en anglais ici), a toutefois assuré que, sur les êtres humains, l'utilisation des sels d'aluminium dans les antitranspirants serait sans danger jusqu'à certaines concentrations (6,25 % dans les déodorants et antitranspirants non pulvérisés, 10,60% dans les pulvérisés).

Le succès des déodorants naturels et bio

Mais les Français, échaudés par un climat d'incertitude, recherchent davantage de naturalité. En 2019, déjà, LSA conso révélait que 31 % des déodorants féminins vendus en France ne contenaient pas de sels d'aluminium (soit 9,6 % de plus que l'année précédente) et que le segment bio affichait « une insolente croissance de 94 % ». C'est dire si les consommateurs cherchent à se tourner, plus que jamais, vers les formulations naturelles. Certains fabriquent même leur déodorant maison avec du bicarbonate de soude ou de l'huile de coco. Mais pour ceux qui préfèrent les produits déjà élaborés, voici 3 déodorants sans sels d'aluminium efficaces testés et approuvés par la rédaction pour leur capacité à éviter...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi