Dépression post-Avatar : quel est ce syndrome qui toucherait certains spectateurs du film ?

ISTOCK/ LeMusique

De retour sur les grands écrans depuis le 14 décembre 2022, Avatar revient avec un second volet réalisé par James Cameron et connaît un réel succès. Treize ans plus tard, les fans ont ainsi pu redécouvrir le monde fictif de Pandora et retrouver les personnages phares de la saga : Jake Sully ainsi que Neytiri. Cependant, une fois plongés dans l’univers magique des Na’vi, certains spectateurs ont ressenti une immense tristesse après le visionnage du film. Un phénomène déjà observé lors de la sortie du premier opus en 2009.

C’est le décalage entre la fiction et la réalité qui provoquerait ce sentiment de tristesse chez les spectateurs. En 2009, de nombreuses personnes avaient témoigné de ce syndrome dépression post-Avatar surnommé Post avatar depression syndrome (PADS), sur le site de forums de fans "Avatar Forums".

"Depuis que je suis allé voir Avatar, je suis déprimé. Regarder le monde merveilleux de Pandora et tous les Na'vi m'a donné envie d'être l'un d'entre eux. Je n'arrête pas de penser à tout ce qui s'est passé dans le film et à toutes les larmes et les frissons que j'ai reçus", avait posté un internaute, dont le témoignage a été publié par CNN en 2010. "J'envisage même de me suicider en pensant que si je le fais, je renaîtrai dans un monde similaire à Pandora et que tout sera comme dans 'Avatar", avait-il ajouté.

Face à ce phénomène, un psychiatre américain, le Dr Stephan Quentzel, expliquait à CNN au moment de la sortie du premier opus que "la vie virtuelle n'est pas la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite