Publicité

DALS : une danse puissante d'Adeline Toniutti sensibilise aux violences conjugales

DALS : une danse puissante d'Adeline Toniutti pour sensibiliser aux violences conjugales 
Exclusif - No Web - Adeline Toniutti - Enregistrement de l'émission
DALS : une danse puissante d'Adeline Toniutti pour sensibiliser aux violences conjugales Exclusif - No Web - Adeline Toniutti - Enregistrement de l'émission "La chanson secrète", présentée par N.Aliagas et diffusée le 1er décembre sur TF1 © Guillaume Gaffiot-Cyril Moreau / Bestimage - BestImage, Gaffiot-Moreau / Bestimage

Adeline Toniutti a pour habitude de sensibiliser aux violences conjugales, dont elle fut elle-même victime. Le sujet est au coeur de sa dernière performance, une danse exécutée dans "DALS" sur TF1. Bouleversant.

Quand la danse prend la place des mots. Adeline Toniutti, connue pour sa réputation de professeure de chant de la Star Academy et ses talents de chanteuse, est actuellement au coeur de la saison 13 de "Danse avec les stars". Et elle a profité de cette opportunité, celle d'un prime sur TF1, pour aborder un thème dont elle témoigne depuis des années : les violences conjugales.

Oui, Adeline Toniutti fut victime de ces violences. Et elle l'a rappelée aux côtés d'Adrien Caby l'espace d'une danse contemporaine. Danse dont le rythme, les mouvements, la brutalité toute symbolique, peut se passer d'analyse : tout semble dit. "La performance d'Adeline et Adrien a multiplié les coups secs, comme pour représenter la brutalité qu'elle a vécue par le passé. Une danse qui a été largement applaudie par le public et le jury, tout le monde ayant été ému aux larmes", décryptent nos collègues de Purecharts.

Comment y rester insensible ?

"Ca a recommencé encore et encore"

En tout cas, au sein du jury, le bien connu Jean-Marc Généreux a eu beaucoup de mal à retenir ses larmes. En pleurant, il a témoigné en direct, dans "DALS", suite à cette performance très incarnée : "C'est aussi ça, "Danse avec les stars". Utiliser des moments prenants de votre vie, mais des moments qui parlent à plein de gens. Pas juste en France, mais partout sur la planète".

"Des fois j'ai honte de ces hommes qui se cachent...

Lire la suite


À lire aussi

Faire la promo du prochain Benoît Jacquot ? Guillaume Canet refuse
"Adèle Haenel et Judith Godrèche disent des choses nécessaires", soutient Justine Triet
"Personne ne lui a dit : ça suffit !" : Mathieu Kassovitz tacle Depardieu et le ciné français