Publicité

Danse avec les stars : tensions, clashs en direct, rancoeurs... une saison agitée sur TF1

Danse avec les stars : tensions, clashs en direct, rancoeurs... une saison agitée sur TF1
Danse avec les stars : tensions, clashs en direct, rancoeurs... une saison agitée sur TF1

Mais que se passe-t-il du côté de "Danse avec les stars" ? Depuis son lancement en septembre dernier, la nouvelle saison du show de TF1 fait beaucoup parler. À bien y regarder, cette douzième édition semble même marquer une nouvelle ère, surtout du côté des danseurs professionnels, visiblement en révolte contre les membres du jury. Et à chaque vendredi suffit sa polémique, entre clashs en direct et tensions en coulisses, l'ambiance est électrique.

Voilà douze longues années que "Danse avec les stars" assure le show sur TF1. Présentée par Camille Combal depuis 2018, l’émission extirpe les célébrités de leur zone de confort au rythme des rumba et salsa enseignées par leurs partenaires professionnels. Ce qui donne souvent lieu à bon nombre de séquences en tout genre : danses gênantes ou émouvantes, le téléspectateur en prend plein les yeux. Bien sûr, le public a aussi été habitué aux rumeurs de tensions en coulisses, entre célébrités, danseurs ou membres du jury. Mais tout cela est souvent resté au stade de rumeur. Sauf que cette année, "Danse avec les stars" fait plus de bruit que d’habitude. Pour cette douzième saison, les tensions se jouent directement sur le plateau de TF1, tandis que les comptes se règlent dans les médias. Et ce, dès le premier prime.

Vidéo. Danse avec les stars 2022 : ce qu'il faut connaître

L’élimination de David Douillet, première polémique de "Danse avec les stars 12"

Le vendredi 9 septembre 2022, David Douillet avait tout donné sur le parquet de "Danse avec les stars". Pas vraiment habitué à cet exercice, le célèbre judoka avait tout de même livré une prestation émouvante… qui n’a pas vraiment convaincu les membres du jury. "Pour l’instant, il y a beaucoup de déséquilibres (…) c’est trop faible pour un premier prime", avait asséné le redoutable Chris Marques. Envoyé directement en face à face avec sa partenaire, Katrina Patchett, David Douillet n’a malheureusement pas été sauvé par le public. Et déjà lors de l’after de "Danse avec les stars", sur le plateau de TF1, l’ancien ministre n’avait pas caché son amertume, déçu de ne pouvoir montrer une "amélioration".

Malgré cette amertume à peine dissimulée, Chris Marques campait sur ses positions, sous une audience gênée par cet échange musclé en direct : "Je n'ai pas envie de buzzer, je n'ai pas envie de filer une mauvaise note, mais je suis quand même obligé d'être honnête. Je vous regarde dans les yeux. Je réagis à l'histoire que vous avez racontée. Je suis obligé d'être le relou, ce que je regarde d'abord c'est la capacité technique." Pas de quoi convaincre David Douillet : "Moi, j'ai pas pu me remettre dans le coup. J'ai trouvé ça un peu injuste. Quand on démarre comme moi, d'un niveau négatif, en cinq jours, sincèrement, j'ai donné le maximum. Je voulais montrer que, lorsqu'on a un physique comme le mien, il ne faut rien s'interdire" avait-il rétorqué, agacé.

Vidéo. La Minute de David Douillet

Alors, deux jours plus tard, c’est sur les ondes de RMC que David Douillet avait déploré ce qu’il considère toujours comme "une injustice". "J'ai revu ma prestation au calme et les arguments avancés par ce personnage ne sont pas vrais. Je ne sais pas pourquoi il a fait ça, quelle était sa raison" regrettait-il. Le début d’une révolte.

Les danseurs professionnels se rebellent aussi face aux jurés

Car du côté des danseurs professionnels aussi, la colère gronde. Le 23 septembre 2022, c’est Christophe Licata qui n’avait pu contenir la sienne. Après avoir dansé une rumba sur le parquet de "Danse avec les stars" avec Léa Elui, le danseur n’avait pas accepté la remarque de Marie-Agnès Gillot au sujet de sa célèbre partenaire. "J’ai l’impression qu’il y a, je ne sais pas si je me trompe, un petit manque de travail, de répétitions" avait estimé la jurée à l’issue de la prestation. Les mots de trop pour Christophe Licata qui, en direct, a aussitôt répliqué : "C'est faux, elle ne s’arrête pas (…) C’est une bosseuse, donc je ne peux pas vous laisser dire ça." Et voilà le point de départ d’un nouvel échange musclé, puisque Marie-Agnès Gillot a persisté dans son jugement : "Je trouve qu'il n'y a pas assez de progression." Ambiance.

Là encore, l’échange tendu a continué lors de la deuxième partie de l’émission, au cours de laquelle Christophe Licata s’est expliqué en direct avec la jurée : "J'accepte les critiques, le seul truc qui m’a piqué et je préfère le régler maintenant, c’est quand vous lui avez dit qu’elle ne travaillait pas assez. Je ne l'ai pas pris comme une question." Fin d’une histoire... et début d’une autre.

Chris Marques et ses remarques qui ne passent pas

Vendredi 7 octobre 2022, lors du cinquième prime de "Danse avec les stars", ce sont Amandine Petit et son danseur, Anthony Colette, qui ont été éliminés. Après l'annonce de la sentence, l’ex-Miss France n’a pu cacher sa grande déception, ce qui n’a pas échappé à Chris Marques. "Je crois qu'Amandine, elle n'est pas contente. Tu sais Amandine, je comprends complètement que tu ne sois pas contente, c'est normal, mais toutes les semaines il y a un éliminé" avait-il tenté d’expliquer. Et Amandine Petit de répondre sur un ton particulièrement sec : "C’est pas grave, je vais rejoindre la Normandie et ça me fait tellement, mais tellement plaisir." L’affaire aurait pu en rester là, sauf que le 11 octobre dernier, Anthony Colette a remis une pièce dans la machine.

Vidéo. La Minute d'Amandine Petit

Au micro de Virgin Radio, le danseur professionnel a estimé que "les remarques qu'avait subies Amandine, n’étaient pas justifiées". "Ça ne me dérange pas d'être dur, si c'est justifié, mais ça ne l'était pas. Chris Marques a dit : 'Tu danses a côté de Marie-Agnès Gillot, on voit la différence', bah encore heureux sinon, c'est qu'il y a un problème, et puis après la chorégraphie, il lui dit : 'T'es pas assez décoiffée'... C'est quoi ça ?!" Pour Anthony Colette, les commentaires de Chris Marques sont tout simplement "méchants" : "On casse gratuitement. Je trouve que ce n'est pas normal, on pourrait dire que c'est de l'acharnement, mais c'est plutôt qu'ils ont envie de faire le show." De son côté, Chris Marques s'est expliqué sur les ondes de Virgin Radio quelques jours plus tard, affirmant qu'il n'était pas en mauvais termes avec Amandine Petit... même si ce n'était pas encore le cas à l'issue du dernier prime : "On s'est bien engueulés à la fin de l'émission. Littéralement une heure plus tard, on s'est vus backstage, on était dans le bureau de la production. On a parlé pendant une demi-heure, et on s'entend très bien." Reste à savoir si les autres tensions ressenties depuis le début de cette 12ème saison seront apaisées ce vendredi 14 octobre...

À lire aussi :

>> La première prestation de Léa Elui met le feu à Twitter et crée la polémique

>> Danse avec les stars : Après Christophe Licata, un autre danseur "frustré" par le jury brise le silence

>> Danse avec les stars : les twittos sidérés par les commentaires sur la prestation d'Anggun