Demi Lovato : pourquoi elle regrette les documentaires sur son parcours vers la sobriété

©Bauer-Griffin/INSTARImages/ABACA

Dans une interview accordée à « Alternative Press », Demi Lovato a expliqué ce qu’elle pensait des différents documentaires sortis sur sa vie et son parcours dans sa lutte contre ses addictions.

Demi Lovato ne semble pas prête à reparler de sa vie à travers un documentaire concernant ses addictions. Dans une récente interview au magazine « Alternative Press », la chanteuse a affirmé qu’elle en avait « assez » de se regarder. Selon elle, certains ont même été filmés alors qu’elle n’était pas sobre. « Honnêtement, j’en ai vraiment marre de me regarder, et je pense que d’autres personnes le sont probablement aussi, a-t-elle déclaré. Et s’ils ne le sont pas, alors ils peuvent regarder mes vidéos de musique. »

Lire aussi >> Enfant star : Demi Lovato le parcours d'une guerrière

« J’aurais aimé attendre »

Car, au cours de la dernière décennie, Demi Lovato a sorti trois documentaires sur sa santé mentale et sa toxicomanie. Après « Stay Strong », en 2012, puis « Simply Complicated », en 2017, la chanteuse avait abordé son overdose qui aurait pu lui compter la vie en 2018, à travers un docu-série intitulé « Dancing with the Devil », sorti en 2021. Au-delà de ses problèmes de drogues, la star avait également évoqué de graves traumatismes dont elle avait été victime. Elle avait notamment raconté avoir été violée lorsqu’elle était adolescente.

Si Demi Lovato a expliqué qu’elle avait tourné ces documentaires pour aider à expliquer ce qu’elle traversait à différentes périodes de sa vie, elle a admis qu’elle s’est peut-être précipitée. « J'aurais aimé attendre d'avoir mieux compris ma merde parce...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

VIDÉO - Comment Demi Lovato a commencé à prendre des opiacés à l'âge de 13 ans

A lire aussi