Publicité

Un dermatologue révèle la fréquence à laquelle il faut changer de gants de toilette pour éviter les bactéries

La salle de bain est la pièce dédiée au soin et au rafraîchissement, on a alors tendance à croire que c’est l’endroit le plus propre de la maison. Grossière erreur ! C’est en fait l’un des espaces où les bactéries se logent en masse. En effet, en y exposant nos brosses à dent et à cheveux, nos pinceaux ou encore nos serviettes de bain et nos gants, cette pièce est donc un véritable nid à microbes. Effectivement, tous ces éléments qui composent une salle de bain sont grandement exposés aux microbes et on vous laisse seulement imaginer combien le gant de toilette qu’on laisse habituellement entreposer dans la douche est propice à la prolifération des bactéries. Résultat ? Ce n’est pas franchement idéal pour la peau, il est donc nécessaire de le nettoyer fréquemment. Les questions qui se posent donc sont celles de savoir quand et comment le laver afin de garantir une hygiène sans faille. La dermatologue Nina Roos s’est attardée sur ces questions lors d’un entretien accordé à Femme Actuelle.

Comment le gant de toilette se transforme-t-il en nid à bactéries ?

Un peu de savon et un peu d’eau mélangés sur un gant de toilette pour se nettoyer, vu comme ça, tout a l’air d’indiquer une propreté sans faille. Toutefois, ce n’est pas tout à fait ça ! Au bout de quelques jours d’utilisation, le gant de toilette devient alors un véritable nid à bactéries. En effet, c’est son contact constant avec la chaleur et l’humidité (...)

Lire la suite sur Grazia

Voici le meilleur contour des yeux à adopter après 40 ans pour gommer les ridules
Nue dans son lit, Emily Ratajkowski fait un doigt d'honneur à sa bague de fiançailles
Anya Taylor-Joy ose le look soubrette dans une micro-robe noire et blanche
Rétinol chez les hommes : comment bien l’utiliser pour lutter contre les rides dès 30 ans ?
Sosie de Kate Middleton, Heidi Agan sort du silence : "Des gens pensent que c'est moi, mais..."