Dermite ocre : définition, symptômes, causes, traitement

La dermite ocre, également nommée angiodermite pigmentée ou angiodermite purpurique, est une affection cutanée localisée au niveau des membres inférieurs. Elle est caractérisée par l’apparition de taches multiples devenant progressivement marron. Cette pathologie révèle un signe d’insuffisance veineuse, pouvant être à l’origine de complications en l’absence de soin.

Appelée également angiodermite pigmentée ou purpurique, la dermite ocre est la conséquence d’un phénomène assez répandu : l’insuffisance veineuse. Ce phénomène touche près d'une femme sur deux, d'après les données de l'IFOP, et il se traduit par un mauvais retour veineux. Le sang qui circule dans les veines des membres inférieurs éprouve des difficultés pour remonter jusqu'au cœur. En cas de maladie veineuse, le sang a tendance à stagner dans les jambes, ce qui peut être à l’origine de différents symptômes. Parmi les signes les plus fréquents d’une atteinte veineuse, on retrouve les crampes musculaires nocturnes, les œdèmes des pieds, des chevilles ou des mollets, ou encore la survenue de varices. Comme l’expliquent les médecins de la Société des sciences vasculaires du Québec, la dermite ocre est l’une des évolutions possibles des varicosités appelées aussi télangiectasies. La dermite ocre se manifeste par l’émergence de plaques rougeâtres plus ou moins étendues localisées sur les membres inférieurs, provoquées par des hémorragies capillaires. Avec le temps, ces taches revêtent une coloration brune, et surviennent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles