Devriez-vous faire chambre à part pour booster vos relations sexuelles ?

Une étude menée sur des couples britanniques vient de révéler que les couples qui faisaient chambre à part avaient davantage de sexe que les autres. [Photo: Getty]
Une étude menée sur des couples britanniques vient de révéler que les couples qui faisaient chambre à part avaient davantage de sexe que les autres. [Photo: Getty]

D’après un nouveau sondage, un tiers des couples britanniques qui dorment chacun de leur côté auraient une vie sexuelle plus épanouie quand ils ne dorment plus dans le même lit.

Mais n’allez pas chercher votre scie pour découper votre grand lit en deux petits lits tout de suite, car il est important de noter qu’un total impressionnant de 74 % des personnes qui faisaient chambre à part le faisaient à cause des ronflements de leur partenaire.

Et s’ils ne ronflent pas ? Peu importe. L’experte du sommeil de Bensons For Beds, Stephanie Romiszewski, confie : “n’ayez pas honte” de dormir dans différentes pièces si c’est nécessaire.

Elle précise : “Vous dormirez mieux et vous risquerez moins de vous disputer”.

Ça nous va !

Si tout ça sonne comme un rêve pour vous (le type de rêves que vous ratez à cause des ronflements de votre partenaire), vous serez ravis d’apprendre que cela n’a pas de gros impact sur nos vies amoureuses.

1 personne sur 4 considère que faire chambre à part permet d’avoir de meilleures relations.

Moins de ronflements équivaut à plus de sommeil. Et plus de sommeil rend les gens heureux. C’est plutôt logique, non ?

Hollie Brooks, experte du sexe et des relations, pense que les couples qui partagent leur lit “partagent plus que du sommeil et des ronflements”.

Elle pense également que les couples qui partagent un lit sont “bien plus susceptibles d’avoir des relations intimes”, mais reconnaît qu’il “faut faire des efforts”.

Son meilleur conseil ? Oubliez les gadgets et les distractions dans la chambre. Elle précise : “Les gadgets et la télévision sont bannis de la chambre afin que les priorités soient mon sommeil et ma moitié, ce qui permet d’éviter les distractions et d’encourager les ébats sexuels spontanés”.

Caroline Allen

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles