Publicité

Une diététicienne dévoile ses secrets pour se débarrasser définitivement du bourrelet du ventre

Malgré les bonnes résolutions de début 2024, le bourrelet du ventre persiste et résiste à toutes les tentatives de perte. Il faut aussi avouer qu’après tous les repas de fête de fin d’année, dès janvier, l’épiphanie et la chandeleur ne nous ont pas non plus épargné. Nous n’avons donc pas réussi à tenir nos engagements nous autorisant une seule part de galette et une seule crêpe. Comme tout le monde, on en a profité et la ténacité du bourrelet du ventre ne peut qu’en témoigner. Maintenant que nous sommes concentrés et que nous faisons les causes pour retrouver une silhouette dessinée, les bons conseils confiés par la diététicienne-nutritionniste, Bérénice Suard à Femme Actuelle sont les bienvenus.

D’où provient la graisse abdominale ?

Pour commencer, il faut identifier la provenance de ce bourrelet tenace. Ce sont les hormones qui sont à l’origine de la répartition des graisses lorsque nous mangeons. Ainsi, l’œstrogène et la progestérone (les hormones féminines) vont plutôt influencer le stockage des graisses vers la partie inférieure du corps. D’autre part, le cortisol (hormone du stress) va plutôt concentrer le stockage des graisses au niveau du ventre. Quant à l’insuline, "lorsque l’on ingère des aliments sucrés, exercerait également une influence sur la répartition des graisses” explique Bérénice Suard. Résultat, la graisse se loge sur la zone abdominale et cela ne va pas en s’arrangeant au moment de (...)

Lire la suite sur Grazia

Le prince William hilare, des actrices gênées... Pourquoi cette photo prise lors des Baftas est devenue virale
Cette petite île colorée et préservée est la plus belle d'Italie
Rihanna : quel film lui a valu de recevoir la pire récompense cinématographique ?
Rosamund Pike, sublime, nous donne une leçon de style pour porter la mini-jupe après 40 ans
Tara Jarmon signe sa collection ensoleillée et il est impossible de ne pas y succomber !