Diane Wattrelos atteinte de la "maladie du suicide" : "C'est une maladie atroce. À 26 ans, j’ai dû faire mon testament "

Diane Wattrelos n’a que 24 ans lorsqu’on lui diagnostique une algie vasculaire de la face. Malgré son jeune âge, cela fait 10 ans qu’elle souffre de cette maladie "atroce" que l’on surnomme "la maladie du suicide". Et ce, pour une raison simple : les douleurs que provoquent cette pathologie peuvent être si intenses et récurrentes que les malades qui en sont atteints mettent fin à leurs jours.

Dans un livre intitulé "Mes maux en couleurs" (ed. Broché), Diane Wattrelos revient sur son expérience et les nombreuses opérations qu'elle a subies pour soulager, en vain, ses maux.

Interview : Carmen Barba

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles