Direction l’Alsace avec notre recette de flammekueche maison

·1 min de lecture

Et si pour changer des pizzas, on cuisinait des tartes flambées ? Préparée maison, la flammekueche n’a pas fini de vous régaler.

L’origine d’un plat de fête

Il est difficile de déterminer la date exacte à laquelle est née la célèbre tarte flambée. Les historiens présument cependant qu’elle serait apparue dès le XVIIIsiècle, dans la région du Kochersberg, au nord de l’Alsace. 
À l’époque, les flammekueche étaient préparées le jour de la cuisson du pain, toutes les deux ou trois semaines. L’occasion d’organiser une grande fête, où chaque village se réunissait. Les paysans profitaient ainsi de la forte chaleur des fours à bois, pour enfourner des galettes, confectionnées avec la pâte à pain restante. Elles étaient alors garnies de lait caillé, qui fut plus tard remplacé par du fromage blanc, des oignons et des lardons. 
Une fois cuites, les flammekueche étaient découpées à même la pelle, chacun roulant sa part pour la déguster à la main. D’ailleurs, aujourd’hui encore, les Alsaciens mangent la flammekueche avec les doigts. Certains vous diront même que c’est encore meilleur si elle est brûlante.  

Si l’on veut pinailler sur les mots, nous devrions plutôt parler de tarte flammée plutôt que de tarte flambée. En effet, la flammekueche n’est pas imbibée d’alcool, mais simplement cuite à la flamme. Maintenant que vous le savez, vous pourrez vous faire une joie de corriger famille et amis, à votre prochaine soirée flammekueche.

Quelques astuces pour réussir la flammekueche maison 

Pas de levure

La flammekueche est souvent définie comme une...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles