Publicité

Disparition d’Émile : le point sur l’enquête

Après la découverte d’ossements appartenant au petit Émile, disparu depuis près de neuf mois, l’enquête est relancée. ELLE fait le point sur ce qu’il faut retenir des avancées.

La fin d’un mystère qui continuait de nourrir bon nombre d’interrogations. Les ossements du petit Émile ont été retrouvés, ce samedi 30 mars, à proximité du hameau de vingt-cinq habitants, rattaché au village du Vernet. « Si cette nouvelle déchirante était redoutée, l'heure est au deuil, au recueillement et à la prière », ont déclaré les parents d' Émile dans un communiqué. Après la macabre découverte d’une randonneuse, le hameau était une nouvelle fois coupé du monde pour les besoins de l'enquête. Une mesure prolongée jusqu’au dimanche 7 avril, selon un arrêté municipal. ELLE fait le point sur les avancées de l’enquête.

>> Lire aussiDisparition de Lina : les trois personnes placées en garde à vue ont été libérées

1. Des anthropologues mobilisés parmi la centaine d’enquêteurs

Le périmètre où les ossements ont été retrouvés, en contrebas du hameau du Haut-Vernet, a été bouclé, ce samedi 30 mars, pour préserver les indices. Sur place, une centaine d'enquêteurs a été mobilisée. Des équipes de chiens spécialisés dans la recherche de restes humains ont été envoyés pour pouvoir retrouver de nouveaux ossements. Des experts scientifiques et des anthropologues sont également en train d’analyser la zone. Les anthropologues vont procéder comme des archéologues, en cherchant dans le sol des éléments qui permettront de déterminer si les ossements sont restés longtemps sur le site ou s’ils ont été...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr