Publicité

Disparition d’Emile : auditionné à plusieurs reprises, un habitant du Vernet porte plainte et réveille les tensions dans le village

Déjà près de 70 jours se sont écoulés depuis la disparition d’Emile, et le dénouement de l’enquête semble s’éloigner toujours un peu plus. Car depuis le 8 juillet 2023, date à laquelle le petit garçon de deux ans et demi a été vu pour la dernière fois, chacune des pistes étudiées par les gendarmes finit par être écartée. La famille de l’enfant attend désespérément des réponses, tout comme le reste de la France qui suit les investigations de près dans les médias. Au Vernet, village des Alpes-de-Haute-Provence où Emile se trouvait en vacances au moment de sa disparition, l’ambiance est devenue pesante. Depuis des semaines, les habitants voient leurs maisons et leurs véhicules fouillés minutieusement, et leurs faits et gestes scrutés de près par les enquêteurs. Les riverains ont dû répondre à de nombreuses questions lors des auditions menées dans le cadre de cette affaire qui a bouleversé la petite commune isolée dans les montagnes. D’ailleurs, la “psychose” s’est emparée de nombreux villageois, devenus “suspicieux de tout le monde” dans ce secteur tranquille où une atmosphère tendue règne depuis maintenant plus de deux mois.

Le 13 juillet 2023, Le Parisien révélait qu’un adolescent du Vernet avait été interrogé par les enquêteurs à plusieurs reprises. Fils d’une famille d’agriculteurs, il est connu dans le village pour être un fana de vitesse, notamment au volant du tracteur de ses parents. Il a d’ailleurs causé deux accidents ces dernières années : l’un avec un buggy en 2021, et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite