Publicité

Disparition de Delphine Jubillar : l’enquête relancée ? Pourquoi ce 18 janvier est une date cruciale

L'affaire Jubillar se poursuit, malgré la clôture de l'instruction en octobre 2023. Trois ans après sa disparition à Cagnac-les-Mines (Tarn), mi-décembre 2020, Delphine Jubillar n'a toujours pas été retrouvée, alors que son mari Cédric reste l'unique suspect de son meurtre, incarcéré depuis juin 2021 près de Toulouse. Mais de nouveaux éléments, récemment révélés, pourraient relancer cette enquête qui n'a, à ce stade, jamais permis de retrouver le corps de l'infirmière, ni d'identifier un lieu ou une arme du crime. Comme le rapporte BFMTV, ce jeudi 18 janvier 2023 serait une date déterminante dans ce dossier. C'est ce jour que la chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Toulouse doit examiner une demande bien particulière du parquet général : un supplément d'information, qui doit permettre d'interroger de nouvelles personnes susceptibles d'apporter des réponses dans la disparition de Delphine Jubillar.

Quels sont ces nouveaux éléments ? D'abord, une conversation téléphonique a été enregistrée entre un ancien codétenu de Cédric Jubillar et sa mère. Lors de cet appel de cinq-six minutes, ceux-ci ont évoqué l'existence de plusieurs personnes ayant un lien avec l'ouvrier mis en examen et son épouse Delphine, mère de ses deux enfants. "Il n'y a pas de preuves, pas de preuves... Et Sofiane, et Sébastien et Mathieu, ils les connaissent pas !", aurait dit le prisonnier, cité par La Dépêche. "Ah ! s'ils savaient...", a répondu sa mère, énigmatique. Nous vous expliquons ici en détail (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite