Disparition de Justine Vayrac : des « traces de sang » trouvées chez l'homme en garde à vue

© Getty Images

Des « traces de sang » ont été retrouvées dans la chambre et la voiture du jeune homme placé en garde à vue mardi après la disparition ce week-end à Brive d’une femme de 20 ans. Elle reste introuvable malgré une nouvelle battue mercredi.

Justine Vayrac, mère d’un enfant de deux ans et demi, n’a plus été vue depuis dimanche matin, vers 04 h 00, près de la boîte de nuit « La Charrette », où elle passait la soirée. Citant des témoins, la procureure de la République de Brive, Émilie Abrantes, avait indiqué mardi soir que la jeune femme « aurait été aperçue pour la dernière fois en compagnie du jeune homme » placé en garde à vue, « une connaissance amicale rencontrée quelques fois au sein de la boîte de nuit ».

Les enquêteurs ont mis « en évidence la présence de traces de sang au sein du domicile de l’intéressé, dans sa chambre, mais également dans son véhicule au niveau du pommeau de levier de vitesse », a expliqué la magistrate. « Des analyses ADN sont actuellement en cours afin d’établir le profil génétique pouvant correspondre à ces traces de sang », a-t-elle ajouté.

LIRE AUSSI >> Faut-il parler des faits divers à nos enfants ?

« En outre, le sac à main de Justine Vayrac, contenant des effets personnels, a été découvert calciné à proximité du domicile du gardé à vue », à Beynat, village situé à une vingtaine de kilomètres à l’est de Brive, a-t-elle poursuivi. « À l’issue de la garde à vue, (qui se termine ce jeudi matin N.D.L.R.), à ce stade des investigations, nous nous orientons vers l’ouverture d’une information judiciaire devant un magistrat du pôle criminel de Limoges », a-t-elle conclu.

Battues et plongeurs

La mère de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi