Publicité

Disparition de Lina : une plainte pour viol réexaminée par le parquet de Saverne

Plus d’un an avant sa disparition, l’adolescente avait porté plainte pour viol.

Le parquet de Saverne a annoncé lundi 22 janvier avoir procédé à une « nouvelle étude juridique » de la plainte pour viol qu'avait déposée la jeune Lina en juin 2022, un an avant sa disparition. Plainte qui n'a jusqu'ici pas donné lieu à des poursuites.

Pour rappel, Lina, adolescente de 15 ans, a disparu le 23 septembre 2023 après avoir quitté son domicile pour se rendre à la gare de Saint-Blaise-la-Roche (Bas-Rhin), à environ trois kilomètres de là. Un trajet qu'elle avait l'habitude de faire. Sa disparition fait l'objet d'une enquête, ouverte par le parquet de Saverne et désormais menée par une juge d'instruction de Strasbourg.

Une plainte classée sans suite pour « viol en réunion »

Quinze mois avant sa disparition, Lina, alors âgée de 13 ans, avait porté plainte en juin 2022 pour des faits qualifiés de « viol en réunion ». « Cette plainte a donné lieu à une enquête à l'issue de laquelle une première analyse juridique a été effectuée. Celle-ci n'a pas permis de suffisamment caractériser les faits », indique la procureure de Saverne, Aline Clérot.

Selon le quotidien « Dernières Nouvelles d'Alsace », deux hommes majeurs ont reconnu des relations sexuelles, tout en affirmant qu'il s'agissait de rapports consentis. Cependant, « dès l'ouverture de l'enquête en disparition inquiétante de Lina, ces informations ont été immédiatement communiquées et exploitées par les enquêteurs », poursuit la magistrate. Par ailleurs, « une...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi