Publicité

Disparition de Lina : pourquoi sa mère a demandé à être entendue par la juge d’instruction

Voilà 125 jours, soit plus de quatre mois, que Fanny est sans nouvelle de sa fille de 15 ans. Lina a disparu en fin de matinée le samedi 23 septembre 2023, et n’a plus donné aucun signe de vie depuis. Ce jour-là, elle se rendait à la gare de Saint-Blaise-la-Roche pour prendre un train en direction de Strasbourg, où elle devait rejoindre son petit ami Tao. Mais l’adolescente, qui avait l’habitude de parcourir ce trajet de trois kilomètres à pied depuis son domicile de Champenay, s’est mystérieusement volatilisée en chemin. Et alors que les témoignages des riverains et le flair des chiens de la gendarmerie ont permis de remonter sa piste jusqu’à un point précis à 900 mètres de la gare SNCF, où sa trace olfactive disparaît subitement, il semble désormais évident que Lina est montée à bord d’un véhicule. Les enquêteurs s’intéresseraient d’ailleurs à une Clio de couleur grise, qui serait conduite par un jeune homme d’une vingtaine d’années, connu pour avoir abordé plusieurs collégiennes des environs en 2023.

À ce stade, peu d’informations circulent au sujet de l’enquête. Et c’est pourquoi la maman de Lina a demandé à être entendue par la juge d’instruction. Cette rencontre se déroulera ainsi au tribunal judiciaire de Strasbourg, jeudi 1er février 2024. Et si Fanny tient à s’adresser personnellement à l’une des deux juges d’instruction, Sophie Thomann, c’est parce qu’elle a besoin d’être au courant de l’avancée des investigations. “Cette audition intervient à la demande de ma cliente. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite