Publicité

Disparition de Luca : pourquoi trois suspects sont mis en examen pour meurtre, malgré l’absence de corps

Des recherches sont toujours en cours pour retrouver Luca, disparu dans la nuit du vendredi 19 janvier 2024. Mais à ce stade, l’espoir de le retrouver en vie est quasiment nul. En effet, comme le rapporte France Bleu Occitanie, le parquet de Toulouse indique que la mort du jeune homme de 21 ans “semble de plus en plus probable” à ce stade des investigations. Une semaine après la disparition de Luca, vendredi 26 janvier 2024, trois suspects ont d’ailleurs été déférés pour “meurtre en bande organisée et destruction de biens par incendie”. Âgés de 19 et 21 ans, ces jeunes hommes sont sur le point d’être placés en détention provisoire. Mais alors que le corps de la victime n’a toujours pas été découvert, comment les enquêteurs en sont arrivés à les soupçonner d’avoir commis l’irréparable ? On vous explique les éléments qui ont conduit à ces trois mises en examen.

Le dernier signe de vie de Luca remonte donc à la soirée du 19 janvier 2024, lorsqu’il quitte la maison de ses parents à Cugnaux (Haute-Garonne) pour rejoindre deux “amis” dans un appartement de Portet-sur-Garonne, à dix minutes de là. Mais il ne reviendra jamais, et ne répond pas à son téléphone portable. Sa mère, inquiète, contacte la gendarmerie. Dès le 21 janvier, la brigade de recherches de la compagnie Toulouse-Mirail déploie d’importants moyens pour retrouver le jeune homme. Mais ce sont les pompiers du Comminges qui feront une découverte significative quelques heures plus tard, à plus de 80 kilomètres de là. Ils sont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite