Publicité

Disparition en montagne : une femme de 30 ans retrouvée "en hypothermie et polytraumatisée", après 28 heures de recherches

Appels à témoins, gendarmes et bénévoles, chien Saint-Hubert, hélicoptère… Des moyens considérables ont été déployés en Savoie entre dimanche 28 et lundi 29 janvier 2024, dans le but de retrouver une jeune femme de 30 ans disparue. Aux alentours de 7 heures le dimanche matin, Juliette A. est partie courir dans le secteur de La Plagne. Rien d’inhabituel pour la traileuse. Mais c’est lorsqu’elle ne s’est pas présentée à son travail, où elle devait accompagner un groupe de personnes malvoyantes pour des activités prévues ce jour-là, que son employeur a donné l’alerte. Immédiatement, plusieurs groupes de la gendarmerie, dont le peloton de Haute-Montagne, ont été mobilisés pour les recherches. Plus de cinquante gendarmes et une trentaine de bénévoles ont ratissé la zone, avec l’aide d’un chien Saint-Hubert, réputé pour son flair infaillible, et d’un hélicoptère.

Les recherches de terrain ont duré toute la journée du dimanche 28 janvier, avant de reprendre à la première heure le lendemain matin. En tout, il aura fallu attendre 28 heures avant de retrouver Juliette Adam, en milieu d’après-midi du lundi 29 janvier. Bien que “vivante et consciente”, la jeune femme a été découverte dans un état grave. Elle souffrait en effet d’hypothermie et est apparue “polytraumatisée”, comme l’ont annoncé la procureure de la République d’Albertville, Anne Gaches, et le groupement de gendarmerie départementale de la Savoie, dans un communiqué relayé par TF1info. La disparue a été retrouvée “dans un secteur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite