Ncuti Gatwa dans Doctor Who : pourquoi c'est historique

LOS ANGELES, CALIFORNIA - MARCH 13: Ncuti Gatwa attends the 27th Annual Critics Choice Awards at Fairmont Century Plaza on March 13, 2022 in Los Angeles, California. (Photo by Axelle/Bauer-Griffin/FilmMagic)
Ncuti Gatwa sera le nouvel interprète de Doctor Who. (Photo by Axelle/Bauer-Griffin/FilmMagic)

L'annonce a fait l'effet d'un coup de tonnerre hier sur les réseaux sociaux. Ncuti Gatwa, acteur emblématique de la série "Sex Education", a été choisi pour être le nouveau visage du héros britannique le plus connu du petit écran dans la série "Doctor Who". Il prendra la place de Jodie Whittaker dans le rôle, et entre dans l'histoire en devenant le premier homme noir à incarner le personnage.

En Grande-Bretagne, la série "Doctor Who" est une institution qui a largement dépassé les frontières, pour se répandre dans le monde entier. Il faut dire qu'il s'agit de la plus vieille série encore diffusée sur le petit écran : née en 1963 sur la BBC One, elle a eu droit à une interruption entre 1989 et 2005 pour finalement reprendre sur les chapeaux de roue. Le pitch de "Doctor Who" permet effectivement de renouveler le casting régulièrement : son héros, le Docteur, est un extraterrestre. Plus précisément, un Seigneur du Temps qui ne meurt pas, mais qui se régénère et change donc de visage.

Un personnage qui évolue avec son temps

Depuis le retour de la série en 2005, le fameux Docteur a déjà eu cinq visages différents : Christopher Eccleston, David Tennant, Matt Smith, Peter Capaldi, et la dernière en date : Jodie Whittaker. En 2017, le Docteur est en effet devenu une femme, un changement réclamé depuis de nombreuses années par les fans lassés de voir des hommes blancs dans ce rôle, même si tous les interprètes du héros de "Doctor Who" ont été très appréciés.

Depuis ses débuts, la série est connue pour véhiculer plusieurs messages à travers ses personnages : le héros est anti-arme et anti-violence, et la série a régulièrement critiqué le racisme, l'homophobie, le sexisme, le manque d'action des gouvernements face au dérèglement climatique, les violences policières ou encore le mauvais accueil des réfugiés. Depuis des années, plusieurs personnages de la série sont ouvertement membres de la communauté LGBTQIA+, et là où des oeuvres comme "Harry Potter" ont été critiquées pour leur manque d'ouverture, cela est loin d'être le cas pour "Doctor Who". Et l'arrivée de Ncuti Gatwa va encore permettre de changer les choses.

Une nouvelle recrue de choc

Les trois dernières saisons de "Doctor Who" mettant en scène Jodie Whittaker n'ont malheureusement pas séduit les téléspectateurs. Tout avait pourtant été mis en oeuvre pour toujours plus d'inclusivité, avec une femme dans le rôle principal, et de nombreuses personnes racisées pour l'accompagner et la soutenir dans ses aventures. Le problème vient plutôt de la façon dont les épisodes et les personnages ont été écrits : de nombreux fans de la série ont dénoncé un traitement particulièrement sexiste, ainsi que des scénarios et une réalisation qui n'ont pas permis à Jodie Whittaker de briller comme elle a pu le faire dans d'autres projets, par le passé.

Au bout de trois saisons, la BBC a donc décidé de prendre une nouvelle direction, et ce dimanche 8 mai 2022, la chaîne a annoncé que le rôle du Docteur serait désormais tenu par Ncuti Gatwa, connu pour avoir incarné Eric Effiong dans "Sex Education", l'énorme succès de Netflix. Jeune acteur britannico-rwandais, il débute tout juste dans le milieu du show business mais a déjà marqué le public. D'autant qu'il sera prochainement à l'affiche du film "Barbie" de Greta Gerwig, au côté de Margot Robbie et de Ryan Gosling.

Pourquoi ça va tout changer ?

Certains ont pu voir le retour d'un acteur masculin dans le rôle du Docteur comme un pas en arrière de la part de la production. Cela aurait été le cas si le rôle avait été confié à un nouvel acteur blanc, mais l'arrivée de Ncuti Gatwa apporte un vrai nouveau souffle à la série. De par sa jeunesse, mais aussi de par les valeurs du comédien, qui s'est battu pour faire carrière, et qui avait confié à The Big Issue en 2020 : "Quand je suis arrivé à Londres, pendant cinq mois, j'étais sans domicile fixe. Je passais de canapé en canapé. La seule chose qui m'a évité de finir à la rue est la présence de mes amis."

Le jeune homme est le premier acteur noir à décrocher le rôle principal de "Doctor Who", et s'il n'a jamais ouvertement évoqué sa propre sexualité, sa proximité avec l'univers LGBTQIA+ et ses engagements en font un choix qui peut potentiellement ouvrir de nouveaux sujets à travers son personnage, dans une série qui n'a jamais eu peur de s'attaquer aux tabous. Dans un communiqué publié par la BBC, Ncuti Gatwa a affirmé être "profondément honoré et surexcité" à l'idée de reprendre le rôle du Docteur, mais également être "un peu effrayé" par l'ampleur de la tâche qui l'attend.

"Ce rôle et cette série ont une telle importance pour tellement de personnes à travers le monde, y compris moi, et chacun de mes prédécesseurs ont été incroyablement talentueux. Ils ont tous apporté une dimension unique au personnage, et je vais m'efforcer de faire de même." D'autant qu'il sera accompagné de Russel T. Davis, emblématique showrunner de la série. Toutefois, il faudra attendre 2023 pour découvrir le résultat à l'écran.

A LIRE AUSSI

>> Ncuti Gatwa de "Sex Education" est le nouveau héros de "Doctor Who"

>> "Sex Education" saison 3 : découvrez la bande-annonce

>> « Sex Education » : 10 punchlines sur le sexe qui résument tout

A lire aussi : Sex Education : comment louer la maison de Jean Milburn (Gillian Anderson) ? (et oui c'est possible !)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles