Publicité

"Je lui dois tout" : Gabriel Attal, reconnaissant envers Emmanuel Macron, assure lui être redevable

Une ascension express… Mardi 9 janvier 2024, Gabriel Attal succédait à Élisabeth Borne, et devenait le plus jeune Premier ministre de la Ve République. Militant au Parti socialiste de 2006 à 2016, l’homme politique a été membre du cabinet de la ministre de la Santé Marisol Touraine de 2012 à 2017, avant d’être conseiller municipal de Vanves à partir de 2014. En 2016, celui-ci rejoignait En marche, le parti fondé par Emmanuel Macron, dont il est porte-parole en 2018 et membre du bureau exécutif à partir de 2021. Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse de 2018 à 2020, celui qui a supprimé le seul menu végétarien des cuisines de Matignon a par la suite été porte-parole du gouvernement et secrétaire d’État auprès du Premier ministre. Enfin, lors du deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, Gabriel Attal a été ministre délégué chargé des Comptes publics et ministre de l’Éducation nationale avant de devenir Premier ministre. Au cours des dernières années, celui-ci a pu compter sur le soutien du président de la République, et lui en est particulièrement reconnaissant.

Dimanche 25 février 2024, dans les colonnes du JDD, celui dont la nomination a passionné la presse internationale a assuré : "À l’inverse de beaucoup, je sais que je n’étais rien, personne avant lui. Je lui dois tout. Absolument tout", avant d’ajouter : "Je ne l’oublie pas et ça conditionne beaucoup de choses". Lundi 9 janvier 2024, sur le plateau du JT de 20 heures de TF1, Brigitte (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite