Publicité

Qui est Dominique Boutonnat dont Judith Godrèche demande le « retrait » de la présidence du CNC ?

Lors de son audition au Sénat, l’actrice Judith Godrèche a notamment demandé le « retrait » de Dominique Boutonnat de la présidence du Centre National du Cinéma (CNC). ELLE vous explique pourquoi son cas fait débat.

Une audition au Sénat qui durera deux longues heures. La comédienne Judith Godrèche ne prononcera son nom qu’au bout de seize minutes. Après avoir présenté une série de mesures à mettre en œuvre pour réformer le milieu du cinéma en matière de prévention des violences sexuelles, elle a évoqué le cas controversé du président du Centre National du Cinéma (CNC) depuis 2019. « Je me permets de vous demander le retrait de Dominique Boutonnat », a déclaré celle qui a porté plainte pour « viol sur mineur » contre les cinéastes Benoît Jacquot et Jacques Doillon.

>> Lire aussiFlammarion réédite « Point de côté » le roman d’inspiration autobiographique de Judith Godrèche

La figure de proue du mouvement #MeToo dans le cinéma français s’attaque ainsi à un symbole. Dominique Boutonnat a été reconduit en juillet 2022, malgré la réprobation d'une partie de la profession qui demandait déjà son retrait à l’époque. L’ancien producteur de 54 ans est en effet poursuivi, depuis 2020, pour « agression sexuelle » et « tentative de viol » par son filleul de 22 ans. Les faits présumés seraient survenus au cours de l’été pendant des vacances en Grèce. Au moment de sa réélection, il n’était pas encore mis en examen, mais c’est maintenant chose faite.

La « présomption d’innocence » invoquée

Malgré cette avancée judiciaire, rien ne change. Du temps où Rima Abdul Malek était ministre de la Culture,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi