Dopamine, sérotonine… A quoi servent les neurotransmetteurs ?

Caroline Dor et Myriam Loriol

Si l’on connaît leur nom, on ne sait pas toujours à quoi servent ces messagers chimiques du cerveau. On vous dit tout sur les neurotransmetteurs !

Sans eux, nous ne pourrions pas respirer, contracter nos muscles, réfléchir, produire les hormones nécessaires, nous souvenir ou encore éprouver des émotions… Egalement appelés neuromédiateurs, les neurotransmetteurs sont des sortes de messagers synthétisés au niveau des neurones de notre cerveau. Ils permettent aux cellules nerveuses de communiquer entre elles et ainsi de transmettre des « instructions » au reste du corps. Focus sur cinq d’entre eux.

La dopamine : pour nous booster

Synthétisée le matin, la dopamine est notre « démarreur ». Elle aide aussi à réguler le système immunitaire, la croissance des tissus, les fonctions motrices et la sécrétion de l’hormone de croissance. A savoir Une fabrication insuffisante de dopamine peut entraîner l’apparition d’une dépression ou d’une maladie de Parkinson – le principal traitement de cette pathologie n’étant autre que la lévodopa, une forme du neurotransmetteur.

L’acétylcholine : pour entretenir la mémoire

Impliquée dans l’éveil, l’attention et la mémoire, elle permet aussi de déclencher les contractions musculaires et régule le rythme cardiaque. A savoir Avec l’âge, on fabrique de moins en moins d’acétylcholine, ce qui explique les troubles de la mémoire et l’apparition de la maladie d’Alzheimer chez la personne âgée.

La noradrénaline : pour rester éveillé

Egalement produite le matin, elle nous stimule ! Ell...Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi