Publicité

Droit à l'avortement aux Etats-Unis : on en est où au juste ?

Droit à l'avortement aux Etats-Unis : on en est où au juste ? - Abaca
Droit à l'avortement aux Etats-Unis : on en est où au juste ? - Abaca

Depuis la révocation du droit à l'IVG par la Cour Suprême des Etats-Unis le 24 juin 2022, la situation au sein du pays a été synonyme de répressions mais aussi d'évolutions au sein du pays pour les femmes. On vous résume tout.

Le 24 juin 2022, la Cour Suprême des Etats-Unis a décidé de révoquer l'arrêt Roe vs Wade qui, depuis 1973, accordait aux Américaines le droit d'avorter dans tout le pays. Une révocation qui a donc laissé aux Etats la liberté d'autoriser (ou pas) le droit des femmes à disposer librement de leur corps...

Okay. Mais neuf mois plus tard, où en est où au juste ?

Juillet 2022

Fin juillet, un rapport du Guttmacher Institute, institut de recherche et de statistiques dédié au contrôle des naissances et aux données relatives à l'avortement, tire la sonnette d'alarme : 43 cliniques américaines situées dans onze Etats différents ont déjà arrêté de pratiquer des avortements. Et ce un mois seulement après la décision de la Cour suprême. Parmi les 43 cliniques ayant tiré un trait sur l'IVG, 23 prennent place au Texas.

Rien d'étonnant. Les représentants du Texas règlent leurs pas sur ceux de la législation dite du "heartbeat", interdisant l'avortement dès qu'une échographie peut détecter un "battement du coeur" du foetus. Un terme "trompeur à ce stade du développement de l'embryon", rappellent à raison les professionnels de la médecine.

Le même mois, la Caroline du Sud déploie une proposition de loi, la "loi S. 1373", afin de rendre illégale toute diffusion d'informations à propos de l'IVG, et censurer la diffusion desdites infos sur le web. Loi qui vise une interdiction des services téléphoniques proposant les données en question, l'hébergement de...

Lire la suite


À lire aussi

"On ne demande jamais ça aux mecs !" : Corinne Masiero ne veut pas d'enfant, et alors ?
Marcia Cross (Desperate Housewives) évoque son cancer de l'anus sans tabou
En Floride, on veut interdire aux filles de parler de leurs règles