Publicité

Le duc et la duchesse de Sussex ne porteront pas plainte contre South Park

Le prince Harry et Meghan, duchesse de Sussex, n'ont pas l'intention de poursuivre en justice les créateurs de South Park pour les avoir parodiés dans un épisode récent de la série.

Le 15 février (23), Comedy Central a diffusé un épisode de South Park intitulé Worldwide Privacy Tour, centré sur un prince fictif du Canada et sa femme alors qu'ils déménagent dans la ville fictive de South Park, dans le Colorado. L'épisode faisait la satire du duc et de la duchesse de Sussex, qui se sont retirés de la famille royale britannique en 2020 après avoir dénoncé l'intérêt médiatique qu'ils suscitaient, pour vivre en Californie.

Dès la fin de l'épisode, des rumeurs ont commencé à circuler, affirmant que le couple princier en était mécontent et envisageait une action en justice. « Tout cela est franchement absurde. Des rumeurs totalement sans fondement et ennuyeuses », a déclaré un représentant du duc et de la duchesse à plusieurs médias dans un communiqué.

Bien que l'épisode ne nomme pas explicitement Harry et Meghan, il était évident qu'ils étaient l'inspiration derrière les personnages du dessin animé. Dans l'épisode, le prince a les cheveux roux et une barbe rousse, tandis que sa femme porte une tenue rose et un chapeau blanc, similaire à celle que Meghan Markle a portée en 2018 pour l'événement Trooping The Colour. Alors que les personnages se dirigent vers South Park, ils tiennent des pancartes sur lesquelles on peut lire : « Nous voulons notre vie privée » et « Arrêtez de nous regarder ».

De plus, dans l'épisode, la « reine du Canada » est récemment décédée, une référence à la mort de la reine Elizabeth II en septembre, et le couple faisait l'objet de critiques au Royaume-Uni pour avoir critiqué la monarchie. Le porte-parole de Harry et Meghan avait précédemment répondu aux affirmations selon lesquelles ils avaient quitté le Royaume-Uni pour retrouver leur intimité, après la sortie de la série documentaire Harry & Meghan en décembre sur Netflix. « Leur déclaration annonçant leur décision de prendre du recul ne mentionne rien de leur vie privée et réitère leur désir de continuer leurs rôles et leurs devoirs publics », avait-il déclaré.