Publicité

Dysthymie : ce qu’il faut savoir sur ce trouble chronique de l’humeur

La dysthymie est un trouble de l'humeur chronique, caractérisé par un état dépressif léger. Définition, symptômes et traitement.

Petit point étymologie. Le mot " dysthymie " vient du grec ancien " dys- " (qui fait référence à un dérèglement) et " thymie " (qui désigne l'humeur).

La dysthymie se définit comme une humeur dépressive qui dure (de manière plus ou moins continue) depuis au moins 2 ans. Dans le détail : l'humeur dépressive est présente (au moins) un jour sur deux, et les périodes " positives " (où la personne se sent bien) ne durent pas plus de deux mois. " En langage médical, on parle plutôt de trouble dépressif persistant ", souligne le Dr. Marc Masson, psychiatre.

Le trouble dysthymique (ou " trouble dépressif persistant ", donc) peut atteindre les adultes mais aussi les enfants ou les adolescents. Chez les plus jeunes, on observe une humeur dépressive qui dure depuis (au moins) 1 an. Les troubles dysthymiques ne sont pas rares. En effet, les experts estiment qu'entre 0,5 % et 1 % de la population française est concernée.

Le symptôme principal du trouble dépressif persistant (ou dysthymie), c'est l'humeur dépressive. " Celle-ci se caractérise notamment par un sentiment de tristesse, de la morosité, des pleurs spontanés, et une perception négative de soi et de l'environnement " explique le Dr. Marc Masson.

En cas de dysthymie, d'autres symptômes peuvent accompagner cette humeur dépressive - " le diagnostic est posé lorsqu'il y en a (au moins) deux parmi cette liste (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite