Emmanuelle : Just Jaeckin, le réalisateur du film culte est décédé

© CAPMAN VINCENT/SIPA

Il a mis en scène le film symbole de la révolution sexuelle des années 1970: le réalisateur français Just Jaeckin, qui a réalisé le film érotique « Emmanuelle », au succès international du Japon aux Etats-Unis, est décédé mardi à l'âge de 82 ans.

« Just Jaeckin, le réalisateur d' “Emmanuelle” avec Sylvia Kristel, est décédé le 6 septembre en Bretagne des suites d'une longue maladie à 82 ans (...) Il s'est éteint entouré de sa femme Anne, sculptrice, et de sa fille Julia, photographe », a annoncé mercredi 7 septembre à l'« AFP » un porte- parole de la famille.

9 millions d'entrées en 1974

« Emmanuelle », plus gros succès de l'année 1974 en France avec près de 9 millions d'entrées, était resté treize ans à l'affiche sur les Champs-Elysées à Paris. Il raconte les aventures sexuelles d'une jeune femme en Asie.

Phénomène sociétal, le film a été vu au cinéma par plusieurs dizaines de millions de spectateurs dans le monde entier, beaucoup plus si l'on prend en compte d'autres supports.

Disponible aujourd'hui en location à la demande, « Emmanuelle » avait été un temps disponible sur Netflix, en 2020. Déconseillé aux moins de 16 ans, il était présenté alors comme un opus « romantique ». « Emmanuelle » avait été adapté d'un best-seller érotique du même nom, écrit par Emmanuelle Arsan en 1959.

Le producteur Yves Rousset-Rouard, désireux de confier le projet à un jeune metteur en scène, s'adressa à Just Jaeckin, photographe de mode et de célébrités, ravi de tourner un long-métrage. Lors de son passage en commission en 1974, le film devait être censuré si certaines coupes n'étaient pas effectuées.

Mais le décès du...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi